Logo Brivanimal

L’alimentation du Lapin nain

Bouton pour la version imprimable

Quels sont ses besoins ? Comment les satisfaire ? Dans cet article nous allons vous apporter quelques conseils pour vous aider à fournir des repas complets et équilibrés à votre lapin nain.


Le Foin :

Le foin sera essentiel pour une bonne alimentation de votre compagnon d’où l’importance d’opter pour un produit de qualité. Il devra être vert, ne pas montrer de signe de fermentation par son odeur et son aspect, ne pas être conditionné dans un emballage retenant l’humidité mais au contraire le laissant « respirer » et ne pas être poussiéreux.
La mastication du foin permet le frottement des dents et donc provoque leur usure. Leur pousse étant continue, il est plus que nécessaire de limiter leur taille, sinon cela pourrait entraîner une malocclusion dentaire au conséquences grave pour l’animal. Si toutefois, vous deviez constater une poussée dentaire trop importante rendant difficile l’ingestion de nourriture (symptôme : refus de se nourrir, amaigrissement, apathie…), il faudra amener l’animal chez le vétérinaire pour qu’il puisse couper les dents.
Un autre avantage du foin, il est riche en fibre. Ceci favorise la flore intestinale et assure une bonne digestion.
Pour finir, il apporte nombre d’éléments nutritifs nécessaires à la croissance et à l’entretien du lapin.
Vous pouvez laisser le foin à disposition sur le fond de la cage, le râtelier ayant tout de même l’avantage de limiter les souillures.

Les Granulés :

La plupart des lapins nains sont nourrit avec ce genre d’aliment. Leur présentation et leur conditionnement rendent plus facile le nourrissage. Tout comme le foin, il est important d’opter pour des granulés de qualités et spécifiques aux lapins, qui puisse être garant d’un bon équilibre alimentaire. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire si vous avez un doute quant à la qualité nutritive de l’aliment que vous utilisez.
Les mélanges de graines, de céréales et de fruits secs sont à éviter. L’animal pourrait trier sa nourriture et donc se priver d’apports nutritionnels nécessaires à son bien-être. Les lapereaux connaîtraient une croissance difficile et même les adultes se verraient fragilisés face aux maladies.
En ce qui concerne la quantité à donner, cela dépend des granulés choisis. Il faut se référer aux explications sur l’emballage. Ne dépasser pas la quantité indiquée afin d’éviter les risques d’obésité. Il est souvent recommandé de présenter ce type d’aliment en deux fois, matin et soir.
Il n’est également pas bon de changer trop souvent et trop brutalement de marque de granulé. Si vous êtes amené à changer, faites-le sur plusieurs jours en mélangeant une portion de la nouvelle marque avec trois de l’ancienne, ensuite moitié-moitié, puis trois de la nouvelle pour une de l’ancienne et finalement ne donner que la nouvelle nourriture.

Les verdures :

Il est bon de donner de la verdure à son lapin à condition qu’elle ne soit pas abîmée et trop humide. C’est pourquoi, il vous faudra donner de la verdure (fanes de carotte, endive, céleri, persil, thym, pissenlit…); vous pourrez trouver des listes de verdures bonnes pour les lapins avec leurs propriétés sur des sites dédiés à cet animal) fraîche et séchée à température ambiante préalablement.

Les friandises :

A utiliser avec parcimonie, en complément d’une nourriture équilibrée. On peut s’en servir pour récompenser le lapin lors de ses sorties ou à son arrivée pour lui rendre notre approche plus agréable.

Pierre à ronger ou à lécher :

Les pierres à lécher apportent beaucoup de sels minéraux dont du calcium. Les lapins ont du mal à éliminer le calcium quand il leur est donné en grande quantité (calculs rénaux). Il est donc préférable d’éviter les pierres à ronger pour cet animal. Si vous craigniez pour leurs dents, sachez que la mastication du foin permet l’usure.

L’eau :

Cet élément est tout aussi important que le foin, les granulés et les verdures. Elle devra être constamment mise à disposition et régulièrement renouvelée. Le lapin a de gros besoins en eau pour notamment éliminer le surplus de calcium non digestible.

Laissez un commentaire

*