Logo Brivanimal

Accueil et manipulation d’un rongeur

Bouton pour la version imprimable

Cet article vaut surtout pour la manipulation des hamsters, rats, souris, octodons et gerbilles, le cobaye étant facilement manipulable.
Faites bien attention lorsque vous sortez un écureuil de sa cage. Cet animal a vite fait de s’échapper et de se glisser dans n’importe quel petit espace. Lorsque cela est nécessaire, veillez à prendre toutes les précautions pour éviter qu’il n’aille se cacher dans un coin difficile d’accès pour vous.


Vous venez d’adopter un rongeur. Vous avez envie de jouer avec lui dès votre retour à la maison.
Je suis désolé pour vous, il vous faudra attendre un peu.

Votre nouvel ami est déjà très éprouvé par ce qu’il vient de vivre. Il était entouré de copains, collés les uns contres les autres. Une main est venue l’attraper, l’a mis dans une petite boîte. Il se sent ballotté puis la boîte finit par s’ouvrir et le voilà seul dans un lieu inconnu ! De nouvelles odeurs lui arrivent, il doit prendre ses marques et s’approprier ses nouveaux quartiers.

Pour cela, il est préférable de déposer votre ami dans sa cage et de le laisser tranquille pendant plusieurs jours. Vous pouvez rester sans faire de bruit pour l’observer.

Préparer lui sa cage et mettez de quoi se faire un nid douillet puis, quelques instants plus tard, donnez lui un peu de nourriture.
Par contre, veuillez bien à se qu’il ait de l’eau fraîche à disposition de suite.

Ainsi se passeront ces premières heures chez vous.

Dès le lendemain matin, allez voir votre rongeur et donnez lui un peu de nourriture (donnez la nourriture en plusieurs fois et à des horaires plus ou moins fixes). Au début, vous pouvez rester aux côtés de son habitat et parler à voix basse pour l’habituer à votre présence.
Au fur et à mesure, vous pourrez laisser votre main de plus en plus longtemps dans la cage avant l’heure du repas. Votre animal devrait être éveillé à ce moment précis. Toujours laisser le rongeur venir vers vous et ne pas le forcer au contact. Mettre votre main la plus loin possible de son nid. Ainsi votre ami ne se sentira pas dans une situation fermée (situation fermée = l’animal se trouve face à une situation anxiogène et sans possibilité de fuir). Dans ce cas, il aura tendance à se montrer agressif, pas par méchanceté mais par peur.
Si l’animal est dans une situation ouverte (situation ouverte = l’animal est libre de mouvement et a la possibilité de fuir), il viendra renifler votre main. Vous apprendrez tous deux à faire connaissance.

Comment savoir si mon animal me tolère ?

Si un rongeur vous lèche, c’est bon signe. Il est entrain de vous faire votre toilette, signe amical chez eux.
D’ailleurs, ne pas avoir peur si votre rongeur (ceci est très fréquent avec le rat) vous « gratte » avec ses dents. Ce n’est pas agressif, ceci est une étape importante pour un bon nettoyage.

Au bout de combien de temps pourrai-je manipuler mon rongeur facilement ?

Il est difficile de donner un laps de temps précis. En général, je pense qu’il faut une semaine pour commencer à bien sympathiser mais ça dépend de votre ami.
Bacchus n’a eu besoin que de trois jours pour venir grimper sur mon épaule. A l’inverse d’Eire, qui après un mois, se montrait encore bien plus réservée.
Il faut toujours agir avec délicatesse mais aussi avec une certaine « rapidité ». Vous devez avoir le geste sûr quand vous décidez de prendre votre rongeur en main. Si ça peut vous aider , il n’y a pas de honte à mettre un gant les premières fois où vous manipulez votre animal.

Les choses à éviter pour ne pas se faire mordre :

  • Ne pas mettre son doigt dans le nid. Ou bien approcher sa main de la tête du rongeur si celui-ci ne fait que pointer le bout de son nez hors du nid.
  • Passer ses doigts à travers les barreaux de la cage même si on a l’habitude de manipuler son animal. J’ai pu voir sur de nombreux sites de propriétaires de rongeurs que ces derniers les mordaient s’ils passaient leurs doigts à travers les barreaux.

Laissez un commentaire

*