Logo Brivanimal

Le toilettage du chien

Comme le dit le célèbre adage « il vaut mieux prévenir que guérir », un toilettage régulier est l’un des meilleurs moyens pour protéger votre chien des infections qu’il passe le plus clair de son temps à l’intérieur ou se balade régulièrement en forêt.
Dans cet article, vous trouverez les points à surveiller pour aider votre chien à rester propre et donc à se prémunir de diverses maladies.

Dans un premier temps, pour éviter à votre chien tous risques infectieux, il est important de s’assurer que son lieu de vie reste propre. A quoi bon, le laver fréquemment, si c’est pour le laisser évoluer dans un milieu sale.
Veillez à garder la couche et les écuelles toujours propres.

Dans la suite de l’article, nous traiterons de l’hygiène corporelle de votre animal. Nous verrons les divers points à surveiller et quels soins à apporter.

Toilettage du pelage

L’entretien du poils de votre chien est importante non seulement pour sa beauté mais aussi pour sa santé. Si le poil n’est pas bien entretenu, cela peut générer de mauvaises odeurs voire des lésions de la peau (eczéma).

Le brossage

Le brossage, si possible quotidien, doit toujours être effectué dans le sens du poil sans forcer, c’est-à-dire, sans appuyer, ni tirer sur les nœuds. Ces derniers devront être défaits manuellement.
Le brossage a un autre avantage qui est celui de renforcer les liens entre le maître et son chien. Effectivement, dans une meute de chien, les dominants imposent un contact physique aux autres membres dominés (léchage des yeux, des oreilles,…) pour asseoir leur autorité.
Ce moment partagé avec votre animal aura donc pour vertu de le protéger, de vous rapprocher et vous permettre de mieux vous faire obéir.

le bain

Le bain permet un nettoyage plus en profondeur du pelage. Il ne faut néanmoins pas en abuser. Lavé trop souvent votre chien empêchera le sébum qu’il crée de faire son travail de protection face aux attaques externes et le rendra plus vulnérable aux poussières et parasites.
Afin de connaître quand donner le bain à votre chien, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire. Selon la race et son mode de vie, il sera en mesure de définir la bonne fréquence de bain.

Quelques conseils pour le bain :

  • Habituer le chien jeune à prendre des douches
  • Mettre un tapis de bain au fond de la baignoire
  • Laver à l’eau tiède
  • Utiliser des produits de bain pour chien. N’ayant pas le même pH de peau que nous, nos produits ne sont pas adapté à leurs besoins
  • Bien le sécher

Toilettage chez un professionnel

Même s’il est possible de donner le bain chez soi à son chien, un toilettage effectué par un professionnel disposant de produit et de matériel de qualité ne peut qu’être bénéfique pour votre animal, surtout pour certaines races à poils long à qui une tonte, voire une épilation pour d’autres races, peut s’avérer nécessaire.

L’hygiène bucco-dentaire

L’accumulation de tartre sur les dents de votre chien (au niveau de la gencive) peut provoquer une parodontite. Cette maladie infectieuse est la plus répandue chez les chiens. Elle peut causer le déchaussement des dents et aussi causer d’autres maladies infectieuses graves.
Vous comprendrez la nécessité de veiller à la propreté de sa dentition.

Des dents propres, comme pour les humains, sont blanches. Cependant, si vous regardez, les dents de votre compagnon, vous remarquerez probablement une accumulation de tartre jaunâtre à leur base.
L’idéal serait de les laver tous les jours à l’aide d’un dentifrice spécial pour les chiens (avec votre doigt ou une brosse à dents).
Tout le monde n’a pas la possibilité de le faire. Après une longue journée de travail et après avoir veillé à ce que vos enfants aient bien lavé les dents, il ne vous reste pas forcément le temps pour celles de votre chien. Heureusement, il existe dans le commerce différents produits, en plus du dentifrice : des lamelles à mâcher ou des solutions buvables.
Si vous le brossez deux fois par semaine et vous lui donnez des lamelles à mâcher, les autres jours, vous ferez déjà beaucoup pour votre chien.

En cas, de grosse accumulation de tartre (des dents jaunes, voire noires), ou simplement de doute, seul votre vétérinaire pourra vous venir en aide.

L’hygiène des oreilles

Autres lieu privilégié des infections, les oreilles sont donc à surveiller.
Contrairement à ce qui a été vu précédemment pour les dents, ici, un nettoyage hebdomadaire suffira.

Comment procéder :

  1. Vous procurer un nettoyant auriculaire pour chien sous forme de lotion chez votre vétérinaire ou dans un commerce spécialisé.
  2. Dégagez l’accès au conduit auditif au relevant et tirant l’oreille (pas trop fort évidemment) de façon à pouvoir verser un peu de la lotion dans l’oreille.
  3. Bouchez le conduit avec du coton (attention à ne pas trop l’enfoncer).
  4. Massez le conduit pour détacher les saletés.
  5. Retirez le coton, nettoyez le bord du conduit puis remettez un coton. Votre chien secourra la tête pour évacuer le reste de lotion.
  6. Retirez le coton.

Voilà, les oreilles de votre chien sont propres.

L’hygiène des yeux

En ce qui concerne cet organe, il ne faut le nettoyer que si cela est nécessaire.
Chez certains sujet, principalement les petits races, les canaux lacrymales se bouchent et rejettent des salissures qu’il ne faut laisser sécher au coin de leurs yeux.
Pour nettoyer, il vous faudra de nouveau acquérir une lotion pour les yeux chez votre vétérinaire. Vous mettre un peu de cette lotion sur une compresse (ne pas utiliser de coton) puis partir du coin intérieur de l’œil (le plus près de la truffe) puis aller vers l’extérieur (vers la tempe).

Laissez un commentaire

*