Logo Brivanimal

Terrier Noir Russe

Bouton pour la version imprimable
Terrier Noir Russe

Photo* d’origine : Guidopatek
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 2 : Chiens de type Pinscher et Schnauzer – Molossoïdes – Chiens de montagne et de bouvier suisses
Section 1 : Type Pinscher et Schnauzer

Standard FCI n°327 :

Origine :

Russie

Caractère :

Chien digne et confiant; se contrôlant bien en toutes circonstances. Quand les circonstances l’exigent, il adopte immédiatement une attitude réactive et défensive. Cependant, il se calme rapidement dès que la menace disparaît. Ce beau chien est aimable et possède de l’endurance; il est peu exigeant, intelligent et sociable. Il s’adapte bien à l’éducation et à différentes conditions climatiques; il est bon travailleur et fiable.

Taille :

Taille idéale au garrot:

  • Mâles : 72 – 76cm mais pas en dessous de 70cm ou au dessus de 78cm
  • Femelles : 68 – 72cm mais pas en dessous de 66cm ou au dessus de 74cm

Les sujets légèrement au dessus de la taille sont tolérés à condition qu’ils soient bien proportionnés et qu’ils possèdent un excellent type pour la race.

Bref aperçu historique :

Le Terrier Noir Russe à été créé en Russie entre la fin des années 40 et le début des années 50 à partir de croisements sélectifs de races telles que le Rottweiler, le Schnauzer Géant, l’Airedale et le Terre-Neuve. Le Schnauzer Géant est considéré comme l’ancêtre principal de la race. L’élevage initial a été supervisé par l’école cynologique militaire près de Moscou et les chiens étaient logés dans le chenil « Red Star ». Le but de ses créateurs était de produire un chien de travail, grand, courageux et maniable avec un instinct prononcé pour la garde; un chien polyvalent et s’adaptant bien aux différentes conditions climatiques. La F.C.I. a reconnu la race en 1984.

Aspect général :

Le Terrier Noir Russe est un grand chien avec un corps un peu long et une construction athlétique, robuste et rustique. La race possède des qualités telles qu’une ossature massive et une musculature puissante. Il a des formes symétriques, une tête puissante, un corps compact et une poitrine haute et volumineuse.
Le dimorphisme est bien défini en conformité avec le sexe.

Allures :

Dégagées, harmonieuses, faciles. L’allure caractéristique est un trot énergétique, au pas allongé provenant d’une propulsion puissante et d’une amplitude suffisante des antérieurs. La ligne de dessus doit être soutenue.

Robe :

  • Qualité du poil: Poil rude, épais et double. Le poil de garniture, qui couvre tout le corps, est grossier, épais et légèrement ondulé; le sous-poil est doux, court et dense. Le poil naturel et non-toiletté mesure entre 5 et 15cm. Le poil sur la tête est très bien développé et forme des sourcils, moustaches et barbe abondants. Sur les membres, le poil est long et dense. Un toilettage correct est requis.
    La robe tondue doit accentuer le caractère fort et confiant du chien et ne doit en aucun cas être excessivement décorative. La robe reste aussi longue que possible sur les membres et autour du museau. La tonte doit accentuer la tête massive au front plat, les oreilles bien portées, le cou fort ainsi qu’un corps puissant et bien construit.
  • Couleur du poil: Noir; noir avec un nombre insignifiant de poils gris entremêlés est permis (les poils gris entremêlés ne doivent pas couvrir plus qu’un tiers du corps).

Proportions importantes :

La longueur du corps est légèrement supérieure à la hauteur au garrot; elle peut être plus prononcée chez la femelle. La hauteur de la poitrine ne doit pas être inférieure à la moitié de la hauteur au garrot.
La longueur de la tête ne doit pas être inférieure à 40% de la hauteur au garrot. Le chanfrein est légèrement plus court que le crâne.

Peau :

Tendue, près du corps, sans plis ou peau lâche, tout en restant élastique.

Tête :

  • Région crânienne :
    La tête doit être en proportion avec le corps bien qu’elle soit forte, massive et longue.

    • Crâne: Modérément large avec un front plat. La ligne supérieure du crâne est parallèle à celle du chanfrein. Les arcades sourcilières et la protubérance occipitale sont modérément prononcées.
    • Stop: Marqué mais pas accusé.
  • Région faciale :
    • Truffe: Large et noire.
    • Museau: Fort, large et légèrement plus court que le crâne. Le museau est large à sa base et se rétréci légèrement vers le bout de la truffe. Les moustaches et la barbe accentuent le volume et donnent au museau une forme tronquée et rectangulaire.
    • Lèvres: Epaisses, bien pigmentées et serrées. Les bords sont de couleur foncée.
    • Mâchoires/Dents: Fortes, blanches, s’adaptant étroitement. Les incisives inférieures sont disposées en une seule ligne. Dentition complète (42 dents). L’articulé est en ciseaux.
    • Joues: Zygomatiques secs; joues arrondies mais pas prononcées.
    • Yeux: Taille moyenne en forme d’ovale, disposés en ligne droite et bien écartés; couleur foncée. Les bords sont secs, serrés et noirs.
    • Oreilles: Pendantes. Insérées haut et symétriques, de taille moyenne et de forme triangulaire. Le bord antérieur est placé près de la joue. La peau est dense, sans plis.

Cou :

Fort, sec et musclé. La longueur du cou est approximativement égale à celle de la tête; il est inséré à un angle de 40 à 45° à l’horizontale. La nuque est puissante et bien développée.

Corps :

Solide, haut et volumineux; bien proportionné.

  • Ligne de dessus: Légèrement inclinée du garrot vers la base de la queue.
  • Garrot: Haut et bien développé; plus prononcé chez le mâle.
  • Dos: Fort, droit et musclé. La longueur du dos (région dorsale proprement dit) est égale à la moitié de la longueur prise du garrot à la base de la queue.
  • Rein: Large, court, musclé et légèrement harpé. La longueur est égale à la moitié de celle du dos (région dorsale).
  • Croupe: Large, musclée, légèrement inclinée et d’une longueur modérée.
  • Poitrine: Haute, longue et large avec les côtes légèrement cintrées. Le thorax est de forme ovale (coupe transversale). Le sternum est long et le poitrail dépasse de peu la pointe de l’épaule; bien musclé.
  • Ligne de dessous et ventre: En ligne avec le coude ou légèrement en dessous. Le ventre est modérément relevé. Flancs peu développés.

Queue :

Epaisse à la base et attachée haut. En action, elle est portée gaiement mais la base de la queue ne doit pas s’incliner au-dessus du dos («écureuil»).
Traditionnellement écourtée dans son pays d’origine. La longueur ou la forme d’une queue non écourtée n’ont aucune influence sur l’appréciation du chien. La forme préférée pour une queue non- écourtée est celle d’un sabre ou d’une faucille.

Membres :

  • Membres antérieurs :
    • Vue d’ensemble : Vus de face, les membres sont droits et parallèles. La distance du coude au sol est égale à 50 – 52% de la hauteur au garrot.
    • Epaules: Longues, larges et bien inclinées vers l’arrière. L’angle de l’articulation scapulo-humérale est d’environ 110°.
    • Bras: Musclés et pas plus courts que les omoplates.
    • Coudes: Près du corps.
    • Avant-bras: Droits, épais, os ronds. Vus de devant et de profil, ils sont d’aplomb.
    • Métacarpe: Court, massif et légèrement incliné vu de profil.
    • Pieds antérieurs: Larges, compacts et de forme arrondie. Les ongles et les coussinets sont noirs.
  • Membres postérieurs :
    • Vue d’ensemble : Vus de derrière, les membres sont droits et parallèles, un peu plus largement écartés que les antérieurs. Vus de profil, ils sont placés légèrement en arrière.
    • Cuisses: Modérément longues, légèrement inclinées, larges avec des muscles bien développés et massifs.
    • Grasset (genou): Bonne angulation.
    • Jambes: Pas plus courtes que les cuisses.
    • Métatarses (jarrets): Forts, descendus et verticaux. Sans ergots.
    • Pieds postérieurs: Un peu plus petits que les pieds antérieurs et de forme plutôt ovale. Ongles et coussinets noirs.

Lien :

Club Français De L’Airedale Et Divers Terriers
La Douve Aux Loutres
Grandville

44810 Héric

Laissez un commentaire

*