Logo Brivanimal

Sloughi

Bouton pour la version imprimable
Sloughi

Photo* d’origine : Томасина
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 10 : Lévriers
Section 3 : Lévriers à poil court

Standard FCI n°188 :

Origine :

Maroc

Caractère :

Bien que noble et hautain, il est très attaché à son maître et le défend à l’occasion. D’instinct chasseur, capable d’un effort soutenu, il apprécie également le confort feutré d’un logis.

Taille :

Hauteur au garrot :

  • 66 à 72 cm pour les mâles,
  • 61 à 68 cm pour les femelles

Bref aperçu historique :

Le Sloughi existe depuis des siècles en Afrique du Nord. Actuellement il se trouve en plus grand nombre au Maroc qui détient le standard. Le Sloughi n’existe que sous une forme unique à poil ras.

Aspect général :

Par son allure, la finesse de ses tissus et la sécheresse de ses muscles son aspect général est celui d’un chien très racé et très élégant.

Allures :

Pas, trot, galop. Allures souples et légères. Le Sloughi doit avoir de l’amplitude dans ses mouvements. Il doit couvrir du terrain.

Robe :

  • Qualité du poil : très ras, serré et fin.
  • Couleur du poil : La couleur de la robe varie du sable clair au sable roux en passant par toutes les nuances, avec ou sans masque noir, avec ou sans manteau noir, avec ou sans bringeures noires, avec ou sans charbonnures.

Proportions importantes :

Pour un mâle de taille idéale de 70 cm, la longueur scapulo-ischiale du corps devrait être de 67 à 68 cm. Pour une femelle de taille idéale de 65 cm, la longueur scapulo-ischiale du corps devrait être de 62-63 cm.
Le rapport entre la longueur scapulo-ischiale du corps et la hauteur au garrot est de 0,96 (9,6 : 10). Le rapport entre la hauteur de la poitrine et la hauteur au garrot est de 0,4 (4 : 10). Le rapport entre la longueur du chanfrein et celle de la tête est de 0,5 (1 : 2).

Peau :

Très fine, bien adhérente au corps, sans plis ni fanon.

Tête :

De profil, la tête est allongée, élégante, fine, mais assez importante. Vue de dessus, elle a la forme d’un coin très allongé, le crâne formant la partie la plus large allant en s’amincissant jusqu’à l’extrémité formée par la truffe.

  • Région crânienne :
    • Crâne : Assez large, vu de profil plat. D’oreille à oreille le crâne mesure de 12 à 14 cm. Dans sa partie postérieure, il est nettement arrondi et s’incurve harmonieusement sur les côtés. Les arcades orbitaires sont à peine saillantes, le sillon frontal est à peine marqué. La crête et la protubérance occipitales sont à peine visibles.
    • Stop : A peine marqué.
  • Région faciale :
    • Truffe : Noire, assez importante pour ne pas être pincée. Narines bien ouvertes. N’étant pas soutenue par l’ossature, la truffe amorce un léger mouvement descendant.
    • Museau : En forme de coin allongé sans exagération, sensiblement de même longueur que le crâne. Le chanfrein est droit depuis sa soudure avec le crâne.
    • Lèvres : Fines et souples, couvrant juste la mâchoire inférieure. La commissure doit être aussi peu visible que possible.
    • Mâchoires/dents : Dents normales, mâchoires fortes et régulières. Articulé en ciseau.
    • Yeux : Grands, foncés, bien enchâssés dans l’orbite, parfois couverts par suite d’une légère obliquité des paupières. Leur expression est douce, un peu triste, le regard comme nostalgique. En cas de robe claire, l’œil est généralement de couleur ambre. Le bord des paupières est pigmenté.
    • Oreilles : Attachées haut, légèrement au-dessus de la ligne des yeux, tombantes, bien appliquées contre la tête, pas trop grandes, de forme triangulaire, s’arrondissant légèrement à leur extrémité.

Cou :

Long, bien dégagé, le profil supérieur légèrement galbé; sa longueur est sensiblement égale à celle de la tête. La peau est fine, bien tendue, sans fanon. Le poil est ras.

Corps :

  • Ligne du dessus : En courbes douces et harmonieuses, hanches bien saillantes de hauteur égale ou légèrement supérieure à celle du garrot.
  • Garrot : Bien sorti.
  • Dos : Court, presque horizontal.
  • Rein : Court, sec, large et légèrement arqué.
  • Croupe : Osseuse, large, oblique sans être avalée.
  • Poitrine : Pas trop large, elle descend à peine jusqu’au niveau du coude. Elle est bien développée en profondeur. Les côtes sont plates.
  • Ligne du dessous et ventre : Sternum long et relevé, le ventre et les flancs bien relevés. La ligne du dessous forme une courbe régulière, ni heurtée, ni harpée.

Queue :

Mince, décharnée, attachée dans le prolongement de la croupe et portée au-dessous de la ligne du dos. Elle doit atteindre au moins la pointe du jarret. Au repos, son extrémité présente une courbure accentuée.

Membres :

  • Membres antérieurs :
    • Vue d’ensemble : Aplombs parfaits.
    • Epaule : Longue et oblique.
    • Bras : Fort.
    • Avant-bras : Bonne ossature et bien musclé.
    • Carpe et métacarpe : Souples et forts.
    • Pieds antérieurs : Maigres, d’un ovale allongé prenant franchement la forme du pied de lièvre chez beaucoup de Sloughis légers. Les deux doigts du milieu dépassent nettement les autres. Ongles noirs ou colorés.
  • Membres postérieurs :
    • Vue d’ensemble : Aplombs parfaits, muscles plats, tendons détachés.
    • Cuisse : Plate et musclée.
    • Jambe : Longue et bien musclée.
    • Jarret : Fort, bien coudé.
    • Métatarse : Fort, sans ergots.
    • Pieds postérieurs : Maigres, d’un ovale allongé prenant franchement la forme du pied de lièvre chez beaucoup de Sloughis légers. Les deux doigts du milieu dépassent nettement les autres. Ongles noirs ou colorés.

Lien :

Club Du Sloughi, Des Lévriers D’Afrique Et Du Galgo
2 rue Font du Rossignol
16440 Mouthiers-sur-Boëme

Laissez un commentaire

*