Logo Brivanimal

Retriever Du Labrador

Bouton pour la version imprimable
Retriever du Labrador

Photo* d’origine : Chrizwheatley
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 8 : Chiens rapporteurs de gibier, chiens leveurs de gibier, chiens d’eau
Section 1 : Chiens rapporteurs de gibier

Standard FCI n°122 :

Origine :

Grande Bretagne

Caractère :

Bon caractère, très agile. Nez excellent; dent douce; passion pour l’eau. Compagnon fidèle, capable de s’adapter partout. Intelligent, ardent et docile, il ne demande qu’à faire plaisir. Naturel amical, sans aucune trace d’agressivité; il ne doit pas non plus se montrer craintif à l’excès.

Taille :

Hauteur idéale au garrot:

  • Mâles : 56 – 57 cm
  • Femelles : 54 – 56 cm

Bref aperçu historique :

Selon la croyance populaire, le Retriever du Labrador est originaire des côtes de Terre Neuve où les pêcheurs ont été vus utilisant un chien d’apparence similaire pour rapporter les poissons. Excellent chien d’eau, sa robe résistant aux intempéries et sa queue unique, dont la forme est semblable à celle d’une loutre, augmentent cette caractéristique.
Par rapport aux autres, le Retriever du Labrador n’est pas une race très ancienne; son club de race n’a été formé qu’en 1916 et celui du Labrador Jaune en 1925. C’est lors des épreuves du field que le Labrador a connu ses premiers succès, après son introduction en Grande Bretagne à la fin des années 1800 par le Colonel Peter H AWKER et le Comte du M ALMESBURY . Un chien nommé Malmesbury Tramp a été décrit par Lorna, Comtesse H OWE, comme étant l’un des ancêtres du Labrador moderne.

Aspect général :

Fortement charpenté, au rein court, très actif (ce qui exclus les sujets ayant un poids ou une corpulence excessifs). Le crâne est large.
La poitrine est bien descendue et les côtes bien développées; le rein et l’arrière-main sont larges et puissants.

Allures :

Allures dégagées, couvrant bien du terrain. Les membres antérieurs et postérieurs se déplacent dans des plans parallèles à l’axe du corps.

Robe :

  • Qualité du poil: Le poil est un trait distinctif du Labrador. Il est court et dense, sans ondulations ni franges; il donne au toucher l’impression d’être passablement rêche; le sous-poil est résistant aux intempéries.
  • Couleur du poil: Entièrement noir, jaune ou marron (foie-chocolat). Le jaune va du crème clair au roux (du renard). Une petite tache blanche est admise sur le poitrail.

Tête :

  • Région crânienne :
    • Crâne : Large, bien dessiné sans joues épaisses (viandeuses).
    • Stop: Marqué.
  • Région faciale :
    • Truffe: Large, les narines bien développées.
    • Museau: Puissant; il n’est pas en sifflet.
    • Mâchoires/dents: Mâchoires de longueur moyenne; mâchoires et dents fortes et présentant un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c’est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées bien d’équerre par rapport aux mâchoires.
    • Yeux: De dimensions moyennes, exprimant l’intelligence et le bon caractère. De couleur marron ou noisette.
    • Oreilles: Ni grandes ni lourdes, elles tombent contre la tête et sont attachées plutôt en arrière.

Cou :

Net, puissant et solide, s’insérant dans les épaules bien placées.

Corps :

  • Dos: La ligne du dessus est horizontale.
  • Rein: Large, court et fort.
  • Poitrine: Bien large et bien descendue avec des côtes en plein cintre – cet aspect ne doit pas être dû à un excès de poids.

Queue :

Trait distinctif de la race : très épaisse à la naissance s’effilant progressivement vers l’extrémité, de longueur moyenne, dépourvue de frange, mais recouverte complètement d’un poil court, épais, dense qui donne une apparence de rondeur décrite sous le nom de « queue de loutre ». Elle peut être portée gaiement, mais elle ne doit pas se recourber sur le dos.

Membres :

  • Membres antérieurs :
    • Vue d’ensemble: Les antérieurs sont droits du coude au sol, qu’ils soient vus de face ou de profil.
    • Epaules: Longues et obliques.
    • Avant-bras: Bonne ossature et droits.
    • Pieds antérieurs: Ronds, compacts : doigts bien cambrés et coussinets bien développés.
  • Membres postérieurs :
    • Vue d’ensemble: Bien développés, la croupe ne descend pas vers la queue.
    • Grasset (genou) : Bien angulé.
    • Métatarse/Jarret: L’articulation (pointe) des jarrets est bien descendue. Les jarrets de vache sont à proscrire.
    • Pieds postérieurs: Ronds, compacts; doigts bien cambrés et coussinets bien développés.

Lien :

Retriever Club De France
44 rue Jean Borderel
95100 Argenteuil

Laissez un commentaire

*