Logo Brivanimal

Pékinois

Bouton pour la version imprimable
Pékinois

Photo* d’origine : cocoparisienne
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 9 : Chiens d’agrément et de compagnie
Section 8 : Epagneuls japonais et Pékinois

Standard FCI n°207 :

Origine :

Chine; Patronage: Grande-Bretagne

Caractère :

D’aspect léonin; expression vive et intelligente. Sans peur, fidèle, distant mais ni craintif ni agressif.

Taille et poids :

Le poids idéal ne dépasse pas 5 kg chez les mâles et 5,4 kg chez les femelles. Les mâles doivent avoir l’air petits mais quand on les soulève, ils surprennent par leur poids. L’ossature lourde et le corps bien construit et robuste sont des qualités essentielles à la race.

Aspect général :

D’aspect léonin avec une expression vive et intelligente. Petit, bien proportionné, modérément trapu, faisant preuve de beaucoup de dignité et de noblesse. Tout signe de détresse respiratoire, pour quelque raison que se soit, ou l’incapacité de se déplacer correctement, sont inacceptables et doivent être lourdement pénalisés. Le poil ne doit pas être excessivement abondant.

Allures :

Roulis typiquement lent et digne à l’avant. Le mouvement typique ne doit pas être confondu avec le roulis provoqué par la laxité des épaules (mal attachées) ou par d’autres problèmes. Toute laxité des épaules et des coudes, et toute indication de défaut au niveau des pieds ou des métacarpes doit être lourdement pénalisée. Le mouvement ne doit pas être gêné par un poil excessivement abondant sur le corps.

Robe :

  • Qualité du poil : Modérément long et droit avec une crinière qui ne doit pas s’étendre au-delà des épaules et formant une collerette autour du cou. Le poil de couverture est rude et le sous-poil épais et plus doux. Poils longs et abondants aux oreilles, à la partie postérieure des membres, à la queue et aux pieds. La longueur et le volume du pelage ne doivent ni gêner le mouvement ni cacher les formes. Un poil excessivement abondant doit être lourdement pénalisé.
  • Couleur du poil : Toutes les couleurs et marques sont admises et d’égale valeur, sauf l’albinos et la couleur marron (foie). Chez les chiens pluricolores, les taches sont également réparties.

Tête :

Assez forte, proportionnellement plus large que haute.

  • Région crânienne :
    • Crâne : Modérément large dans son ensemble, large et plat entre les oreilles; il n’est pas en dôme; il est large entre les yeux.
    • Stop : Marqué.
  • Région faciale :
    Il est essentiel que la truffe, les lèvres et le bord des paupières soient pigmentés de noir.

    • Nez : Pas trop court, large, narines grandes et ouvertes. Une ride légère, de préférence discontinue, peut s’étendre des joues jusqu’au chanfrein en formant un large V renversé. Ceci ne doit jamais nuire ni cacher les yeux ou la truffe. Les narines pincées et les lourdes rides surplombant la truffe sont inacceptables et doivent être lourdement pénalisées.
    • Museau : Doit être évident mais peut être relativement courte et large. Il est essentiel que la mâchoire inférieure soit solide
    • Lèvres : Bien jointives. Ne doivent découvrir ni les dents ni la langue, ni cacher le menton qui est bien dessiné.
    • Yeux : Pas trop grands, limpides, ronds, sombres et brillants. Absence de tare oculaire manifeste.
    • Oreilles : Cordiformes (en forme de cœur), attachées au niveau du crâne et portées accolées à la tête, avec des franges longues et abondantes. Le pavillon (cuir) ne doit pas descendre plus bas que la ligne du museau.

Cou :

Relativement court et épais.

Corps :

Relativement court. Le flanc est marqué.

  • Dessus : Horizontal.
  • Poitrine : Large, avec des côtes bien cintrées, le tronc étant bien suspendu entre les membres antérieurs.

Queue :

Attachée haut, portée fermement, légèrement courbée sur le dos d’un côté ou de l’autre. Longues franges.

Membres :

  • Membres antérieurs :
    • Vue d’ensemble : Relativement courts, épais et leur ossature est lourde. Le chien se tient bien droit sur les pieds et non sur les métacarpes. Il est essentiel que les membres antérieurs soient sans défaut.
    • Epaule : Bien inclinée et attachée sans heurt au tronc.
    • Coudes : Doivent être au corps.
    • Avant-bras : Les os de l’avant bras peuvent être légèrement arqués pour loger les côtes.
    • Métacarpes : Légèrement inclinés, forts et pas trop serrés.
    • Pieds antérieurs : Grands et plats, et non pas ronds. Peuvent être légèrement tournés en dehors. Les pieds tournés en dehors de manière excessive doivent être lourdement pénalisés.
  • Membres postérieurs :
    Forts et bien musclés mais modérément plus légers que les antérieurs. Les membres postérieurs excessivement étroits doivent être lourdement pénalisés. Modérément angulés. Il est essentiel que les membres postérieurs soient sans défaut.

    • Grasset (genou): Bien marqué.
    • Jarret : Solide et descendu.
    • Métatarses : Forts, parallèles vus de derrière.
    • Pieds postérieurs : Grands et plats et non pas ronds. Les pieds postérieurs sont dirigés droit devant.

Lien :

Club Du Pékinois Et Du Japonais
78-80 quai Auguste Prévost
77500 Chelles

Laissez un commentaire

*