Logo Brivanimal

Lévrier Hongrois

Bouton pour la version imprimable
Lévrier Hongrois

Photo* d’origine : SysopWiki
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 10 : Lévriers
Section 3 : Lévriers à poil court

Standard FCI n°240 :

Origine :

Hongrie

Caractère :

Infatigable, persévérant, rapide, endurant et résistant. Il se distingue dans les courses de lévriers où, sur certaines distances, il est plus rapide que le Greyhound. Il est de nature quelque peu réservée, mais pas timide, éveillé, intelligent et fidèle. Il est vigilant. Sans être agressif ni mordant, il protège ses maîtres et leurs propriétés grâce à son instinct de garde et de protection bien développé.

Taille :

La hauteur au garrot idéale :

  • pour les mâles varie entre 65 et 70 cm
  • Pour les femelles varie entre 62 et 67 cm

Ce n’est pas la taille mesurée en cm qui est de prime importance, mais l’harmonie des proportions.

Bref aperçu historique :

Le Magyar Agar est un chien de chasse ancestral. Son origine peut être retracée jusqu’à l’époque de la conquête du pays des Magyares. Les crânes découverts lors de fouilles en témoignent. Pour augmenter ses performances de vitesse, au cours du 19ème siècle, la race a été croisée avec différents lévriers.

Aspect général :

Son aspect laisse paraître sa force; il a une ossature solide et une bonne musculature. Il est élégant.

Allures :

Trot élastique couvrant bien du terrain; vus de face et de derrière, les membres se meuvent dans des plans parallèles.

Robe :

  • Qualité du poil: Court, serré, dur, bien couché. En hiver un sous-poil épais et abondant peut se développer.
  • Couleur du poil: Toutes les couleurs et combinaisons de couleur qui existent chez les lévriers sont admises, sauf les couleurs et combinaisons de couleur citées sous défauts éliminatoires.

Proportions importantes :

  • La longueur du corps dépasse un peu la hauteur au garrot.
  • La longueur du chanfrein correspond environ à la moitié de la longueur de la tête.

Peau :

Relativement épaisse, bien appliquée sur tout le corps, ne formant ni plis ni fanon.

Tête :

Vue de profil et de dessus, la tête a la forme d’un coin à base assez large.

  • Région crânienne :
    • Crâne: Modérément fort, large; le front est relativement large.
    • Stop: Marqué.
  • Région faciale :
    • Truffe: Relativement grande, bien pigmentée, avec des narines larges et bien ouvertes.
    • Museau: Fort, allongé, mais pas trop pointu.
    • Lèvres: Bien adaptées, serrées, bien pigmentées.
    • Mâchoires/dents: Mâchoires fortes et puissantes. Articulé en ciseaux bien développé, puissant et complet selon la formule dentaire du chien.
    • Joues: Fortes, musclées.
    • Yeux: De grandeur moyenne, foncés, ni profondément enfoncés dans les orbites ni fortement saillants. L’expression est vive et intelligente.
    • Oreilles: Elles sont de bonne grandeur et leur tissu est épais. Attachées à hauteur moyenne, elles sont repliées sur le cou en forme d’oreille en rose d’un port parfait. Si l’attention du chien est éveillée, il dresse les oreilles. A la place des oreilles légères on recherche plutôt les oreilles lourdes. Une oreille dressée en permanence est un défaut.

Cou :

De longueur moyenne, mais élégant, sec, musclé, sans plis.

Corps :

  • Garrot : Bien développé, musclé, long.
  • Dos : Large, droit, ferme, très bien musclé.
  • Rein: Très large, droit, fortement musclé.
  • Croupe: Large, légèrement inclinée, dotée d’une bonne musculature.
  • Poitrine: La cage thoracique est bien descendue et fortement bombée pour donner suffisamment de place aux poumons puissants et au cœur. Les côtes sont bien cintrées et s’étendent loin en arrière.
  • Ligne du dessous et ventre: Modérément relevé.

Queue :

Attachée à hauteur moyenne, la queue, forte et épaisse, ne s’amenuise que peu; elle est légèrement recourbée et atteint le jarret. Sa face inférieure est couverte d’un poil « fil de fer ». Au repos, elle tombe verticalement; quand le chien est en action, elle peut être relevée jusqu’à la hauteur de la ligne du dos.

Membres :

  • Membres antérieurs :
    • Vue d’ensemble : Les antérieurs sont forts et nerveux. Aussi bien vus de face que de derrière, ils sont droits et parallèles.
    • Epaule: Omoplate modérément oblique, mobile, musclée, longue.
    • Bras: Long, un peu oblique, musclé.
    • Coude: Bien appliqué contre la paroi thoracique, tout en restant flexible et mobile; il n’est tourné ni en dedans ni en dehors.
    • Avant-bras: Long, droit, doté d’une bonne ossature et d’une musculature sèche.
    • Carpe: Large et fort.
    • Métacarpe: Court et vertical.
    • Pieds antérieurs: Passablement gros, plutôt longs. Les coussinets sont résistants. Les ongles, tenus courts, sont forts.
  • Membres postérieurs :
    • Vue d’ensemble : Les postérieurs sont bien angulés, mais sans exagération, fortement musclés et dotés d’une bonne ossature. Vus de derrière, ils sont parallèles.
    • Cuisse: Puissamment musclée; les muscles sont assez longs.
    • Grasset (genou): D’une angulation moyenne, fort, tourné ni en dedans ni en dehors.
    • Jambe: Longue, avec musculature sèche.
    • Jarret: Solide, fort, placé bas.
    • Métatarse: Vu de derrière, parallèle, aussi bien en station qu’en mouvement.
    • Pieds postérieurs: Passablement gros, plutôt longs, dotés de coussinets et d’ongles forts.

Lien :

Club Du Barzoï
Galop
19100 Brive la gaillarde

Laissez un commentaire

*