Logo Brivanimal

Lévrier Ecossais (DEERHOUND)

Bouton pour la version imprimable
Lévrier écossais

Photo d’origine : Sisteskrik
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 10 : Lévriers
Section 2 : Lévriers à poil dur

Standard FCI n°164 :

Origine :

Grande-Bretagne

Caractère :

Sa construction suggère la vitesse, la puissance et l’endurance exceptionnellement combinées, permettant de terrasser un cerf, mais son port est caractérisé par la douceur et la dignité. Doux et amical. Il est obéissant et facile à éduquer, car il ne demande qu’à plaire. Docile, doué d’un bon caractère, il n’est jamais méfiant, agressif ni craintif. Il se comporte avec une dignité tranquille.

Taille :

Hauteur minimum souhaitée au garrotPoids
Mâles76 cm45,5 kg
Femelles71 cm36,5 kg

Bref aperçu historique :

Les origines du Deerhound – à l’époque connu sous le nom de Scottish Deerhound – sont mystérieuses, bien qu’on soupçonne que des commerçants phéniciens l’ont introduit en Ecosse. On y connaissait certainement des chiens de course lorsque les Romains sont arrivés. La race a chassé des cerfs rouges pendant mille ans, et bien qu’elle soit plus habituée aux rings d’exposition aujourd’hui, elle n’a pas vraiment changé de type depuis ses origines.

Aspect général :

Ressemble à un Greyhound à poil rude de plus grande taille et d’ossature plus forte.

Allures :

Allures faciles, actives et franches, avec de longues enjambées.

Robe :

  • Qualité du poil: Hirsute, mais sans surabondance de poils. Le poil laineux est inacceptable. Le poil correct est épais, serré contre le corps, irrégulier, rêche ou crissant sous les doigts. Sur le corps, le cou et l’arrière-main, le poil est rêche et très dur (« fil de fer »), d’une longueur de 7 à 10 cm. Sur la tête, le poitrail et le ventre, le poil est beaucoup plus doux.
    Légère frange velue à l’intérieur des membres antérieurs et postérieurs.
  • Couleur du poil: Gris bleu foncé ; les gris plus foncés et plus clairs; robes bringées et jaunes, robes sable, ou fauve rouge avec un masque noir et du noir aux oreilles, aux extrémités et à la queue. Le blanc au poitrail, les doigts blancs et une petite tache blanche à l’extrémité de la queue sont admis mais moins il y a de blanc, mieux cela vaut, puisque le Deerhound est un chien unicolore. Le blanc en tête et le collier blanc sont inacceptables.

Tête :

Longue.

  • Région crânienne :
    • Crâne: Le crâne est plutôt plat que rond, avec une très légère éminence au-dessus des yeux. Il est le plus large au niveau des oreilles et va en diminuant légèrement de largeur vers les yeux. Il est couvert de poils modérément longs, plus doux que sur le reste du corps.
    • Stop: Pas de stop.
  • Région faciale :
    • Truffe: Noire, nez légèrement aquilin.
    • Museau: Il va en s’amenuisant de façon plus marquée vers la truffe. Chez les chiens de robe plus claire, on préfère le museau noir.
    • Lèvres : Bien jointives. Bonne moustache de poils assez soyeux et un peu de barbe.
    • Mâchoires/dents : Les mâchoires sont fortes et présentent un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c’est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées bien d’équerre par rapport aux mâchoires.
    • Yeux : Foncés, généralement brun foncé ou noisette. Les yeux clairs sont un défauts. L’œil remplit l’orbite modérément. Le regard est doux au repos mais, quand le chien est en éveil, le regard est perçant et lointain. Le bord des paupières est noir.
    • Oreilles : Attachées haut et repliées en arrière au repos. En action elles se lèvent au-dessus de la tête sans perdre leur pli et dans certains cas, elles sont semi-dressées. Les oreilles, grandes et épaisses, pendant à plat contre la tête et les oreilles droites sont à proscrire. Les oreilles sont douces, lustrées, et, au toucher, ressemblent au poil de souris. Plus les oreilles sont petites, mieux cela vaut. Elles ne portent pas de poils longs ni de franges. Elles sont noires ou de couleur foncée.

Cou :

Très fort et de bonne longueur parfois dissimulée par la crinière. La nuque est très proéminente, à l’attache de la tête. Le cou n’a pas de fanon.

Corps :

Le corps et la conformation sont ceux d’un Greyhound de plus grande taille et d’ossature plus forte.

  • Dos: La ligne du dessus droite est un défaut.
  • Rein: Bien voussé et la ligne de la croupe s’incline jusqu’à la queue.
  • Croupe: Inclinée, large et puissante. Les os coxaux sont bien écartés.
  • Poitrine: Haute plutôt que large, pas trop étroite. Les côtes ne sont pas trop plates.

Queue :

Longue, épaisse à la naissance, elle va en s’amenuisant et atteint presque le sol.
En station debout, elle tombe parfaitement droite ou courbée. Elle est courbée en action, mais elle ne se lève jamais au-dessus de la ligne du dos.
Bien couverte de poils. Sur le dessus, le poil est épais et très dur (« fil de fer »); sur le dessous, le poil est plus long et une légère frange vers l’extrémité de la queue n’est pas répréhensible. La queue formant une boucle ou un anneau est un défaut.

Membres :

  • Membres antérieurs :
    • Vue d’ensemble: Les antérieurs, à partir du coude, sont droits, larges et plats.
    • Épaule: Bien oblique, mais pas trop écartée. L’épaule chargée et l’épaule droite sont des défauts.
    • Coudes et avant-bras: Ils doivent être bien larges.
    • Pieds antérieurs: Compacts, avec de bonnes jointures. Les ongles sont forts.
  • Membres postérieurs :
    • Vue d’ensemble: Bonne longueur de la hanche au jarret. Ossature large et plate.
    • Grasset (genou): Bien angulé.
    • Pieds postérieurs: Compacts, avec de bonnes jointures. Les ongles sont forts.

Lien :

Rassemblement Des Amateurs De Lévrier D’Irlande Et D’ÉcosseRALIE
40 route d’Amiens
80480 DURY

Laissez un commentaire

*