Logo Brivanimal

Lancashire Heeler

Lancashire Heeler

Photo* d’origine : Sannse
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 1 : Chiens de berger et de bouvier (sauf chiens de bouvier suisses).
Section 1 : Chien de berger. Sans épreuve de travail.

Standard FCI n°360 :

Date de publication : 04/04/2016

Origine :

Angleterre

Caractère :

Travaille avec les troupeaux mais présente des instincts de terrier à la chasse au lapin et au rat. Brave, joyeux et affectueux envers son maître.

Taille :

Hauteur au garrot: Idéalement : 30 cm pour les mâles, 25 cm pour les femelles.

Bref aperçu historique :

Les origines du Lancashire Heeler ne sont pas clairement identifiées, mais il semblerait qu’elles remontent à l’époque où les Corgis conduisaient les troupeaux du pays de Galles jusqu’à Ormskirk, dans le Lancashire anglais, pour y être abattus. C’est là que le « bouvier gallois » aurait rencontré le Manchester Terrier, rencontre qui a, semble-t-il, porté ses fruits. On retrouve effectivement la race dans cette région, où elle est élevée depuis de nombreuses générations. Le Heeler est un chien intelligent qui apprécie la compagnie des êtres humains et ne demande qu’à leur plaire. Bien que docile, le Heeler d’épanouit mieux au contact d’un maître ferme et bienveillant. Il dispose par ailleurs d’une énergie débordante malgré sa petite taille.

Aspect général :

Petit, puissant, bien charpenté et attentif, le Heeler est un travailleur énergique.

Allures :

Allures vives et élégantes. Mouvement naturel et dégagé.

Robe :

  • Qualité du poil: Le sous-poil, fin, est intégralement recouvert d’un poil de couverture plat, dur, épais, court et résistant aux intempéries. Le poil de couverture est légèrement plus long au niveau de l’encolure. Le sous-poil ne doit pas être visible à travers le poil de couverture et ne doit pas laisser filtrer de poils plus longs au niveau de la crinière. Les robes à poil long ou trop ondulé sont hautement indésirables.
  • Couleur du poil: Noir et feu ou marron foie et feu avec des pigments assortis à la couleur de la robe, avec des taches fauve intense sur les joues et souvent au-dessus des yeux. Poil fauve intense sur le museau, la poitrine, à partir des genoux vers le bas, sur la face interne des postérieurs et sous la queue. On apprécie les sujets présentant une marque noire ou foie distincte (la marque du pouce) assortie à la robe juste au-dessus des pieds antérieurs. L’intensité de la couleur feu peut s’estomper au fil de l’âge. Le blanc est à éviter. On admet sans l’apprécier une petite tache blanche au niveau du poitrail.

Proportions importantes :

La longueur du corps, mesurée du garrot jusqu’à l’attache de la queue, dépasse d’environ 2,5 cm la hauteur au garrot.

Tête :

Proportionnée au corps.

  • Région crânienne :
    • Crâne: Aplati et large entre les oreilles, le crâne va en s’amenuisant en direction des yeux, lesquels sont bien écartés l’un de l’autre.
    • Stop (Dépression fronto-nasale): Modéré, situé à égale distance de la truffe et de la protubérance occipitale.
  • Région faciale :
    • Truffe: Noire ou marron, en harmonie avec la couleur de la robe.
    • Museau: Va en s’amenuisant vers la truffe.
    • Lèvres: Fermes.
    • Mâchoires/dents: Articulé en ciseaux. Les mâchoires sont fortes et présentent un articulé en ciseau parfait, régulier et complet, c’est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées bien d’équerre par-rapport aux mâchoires. Il faut éviter les animaux prognathes supérieurs ou inférieurs.
    • Yeux: En amande, de taille moyenne et de couleur sombre sauf chez les sujets marron foie pouvant être dotés d’yeux plus clairs assortis à la couleur du poil.
    • Oreilles: Les oreilles sont relevées ou redressées, signe que le chien est attentif. Les oreilles tombantes ou non relevées sont indésirables.

Cou :

De longueur modérée, bien inséré entre les épaules.

Corps :

  • Ligne du dessus: Ferme et droite sans jamais s’affaisser, ni au niveau du garrot, ni au niveau de la croupe.
  • Rein: Court.
  • Poitrine: Les côtes sont bien cintrées, rapprochées et s’étendent bien vers l’arrière.

Queue :

Attachée haut et laissée naturelle. Elle est portée légèrement recourbée au-dessus du dos lorsque le chien est aux aguets, sans pour autant former une boucle complète.

Membres :

  • Membres antérieurs :
    • Epaule: Bien placée.
    • Coude: Fermement appliqué contre les côtes.
    • Avant-bras: Ossature massive.
    • Métacarpe: Les métacarpes permettent aux pieds d’être tournés légèrement en dehors, sans aller jusqu’à générer une faiblesse ou entraver la liberté de mouvement du chien.
    • Pieds antérieurs: Petits, fermes et dotés de bons coussinets.
  • Membres postérieurs :
    • Vue d’ensemble: Musclés. Vus de derrière, les membres doivent être parallèles quand le chien est en mouvement ou en station debout.
    • Grasset (genou): Bien angulé.
    • Jarret: Bien descendu.
    • Métatarse: Jamais clos ni ouvert.
    • Pieds postérieurs: Petits, fermes et dotés de bons coussinets.

Laissez un commentaire

*