Logo Brivanimal

Laïka De Sibérie Occidentale

Bouton pour la version imprimable
Laïka de Sibérie occidentale

Photo* d’origine : Томасина
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 5 : Chiens de type Spitz et de type primitif
Section 2 : Chiens nordiques de chasse

Standard FCI n°306 :

Origine :

Russie

Caractère :

Stable et équilibré.
Chien vigoureux avec le sens olfactif et de détection du gibier très développés, ayant une passion vive, sensible et prononcée pour la chasse et aussi enthousiaste sur la plume que sur le poil. Confiant et alerte envers les étrangers.

Taille :

Hauteur au garrot:

  • Mâles: 55-62 cm
  • Femelles: 51-58 cm

Bref aperçu historique :

Ce chien de chasse originaire de la Russie vient de l’Oural et des régions forestières de l’ouest et de l’est de la Sibérie ; la race a été sélectionnée à partir des chiens de chasse Khanty et Manci. Les premiers standards des Laïki Vogul (Mansi) et Ostyak (Khanty) ont été établis par les cynologues russes au début du XXème siècle. Une nouvelle définition des races Laïki a été proposée en 1947 et la progéniture des Khanty et Mansi, qui sont étroitement apparentées, a été regroupée en une seule race. Le nouveau standard pour le Laïka de Sibérie Occidentale a été approuvé en 1952.
De nos jours, le Laïka de Sibérie Occidentale est le chien de chasse le plus courant en Russie et la race est très répandue dans les régions boisées de Karelia au Kamchatka. La race semble être particulièrement appréciée dans ses régions d’origine. Des cheptels venant des élevages reconnus pour leur type et leur capacité au travail ont été introduits dans tous les centres d’élevage de la Fédération Russe.

Aspect général :

Chien de taille moyenne à légèrement plus grande; ayant de la substance et une construction puissante sans lourdeur. La longueur du corps, du poitrail à la pointe de la fesse, est légèrement supérieure à la hauteur du garrot au sol.
Le dimorphisme sexuel est clairement prononcé. Les mâles sont plus grands que les femelles avec une masculinité évidente.
Les muscles sont bien développés et l’ossature est forte.

Allures :

Libres, énergiques. L’allure typique est le trot raccourci en alternance avec le galop.

Robe :

  • Poil: Le poil de couverture est dense, dur et droit. Le sous-poil est bien développé, doux, abondant et laineux. Le poil est court et dense sur la tête et les oreilles. Sur les épaules et autour du cou le poil est plus long que sur le corps et forme une collerette; sur les joues il forme des favoris. Chez les mâles le poil est plus long sur le garrot. Les membres sont couverts d’un poil court, dur et dense qui est un peu plus long sur la face arrière des membres antérieurs. Sur la face arrière des membres postérieurs le poil forme des pantalons sans franges.
    Il y a du poil de protection, comme une brosse, entre les doigts. Sur la queue le poil est abondant, droit et dur et légèrement plus long sur la face inférieure mais sans franges.
  • Couleur: Gris avec nuances marron rougeâtre, rouge avec nuances marron-rougeâtre, gris, rouge, fauve et toutes les nuances de marron-rougeâtre. Blanc pur ou parti-couleur c’est-à-dire blanc avec des plaques de toute couleur mentionnée dessus similaire à la couleur de base sur le corps.

Proportions importantes :

La longueur du corps est supérieure à la hauteur au garrot par 100 à 103-107% chez les mâles et par 100 à 104-108% chez les femelles. Chez les mâles la hauteur au garrot est supérieure à celle à la croupe de 1 à 2cm; chez les femelles elle est égale, ou supérieure de 1cm, à la hauteur à la croupe.
La longueur de la tête est considérablement supérieure à la largeur.
La longueur du museau est égale à, ou légèrement inférieure à la moitié de la longueur de la tête.
La hauteur des membres, du sol aux coudes, est légèrement supérieure à la moitié de la hauteur au garrot.

Peau :

Epaisse et élastique; sans plis ni tissu sous-cutané.

Tête :

Sèche, en forme d’un coin, en proportion à la taille du chien. Vu de dessus, sa forme s’approche de celle d’un triangle équilatérale. La région crânienne est modérément large; moins chez les femelles que les mâles.

  • Région crânienne :
    • Crâne: Allongé, nettement plus long que large; vu de devant, il est plat ou légèrement arrondi. La ligne supérieure du chanfrein est parallèle à celle du crâne. La protubérance occipitale est bien prononcée. Les arcades sourcilières sont légèrement développées.
    • Stop: Légèrement marqué.
  • Région faciale :
    • Truffe: De taille moyenne, noire. Chez les chiens blancs une truffe de couleur légèrement plus claire (nuance marron) est tolérée.
    • Museau: Modérément pointu, s’élargissant dans la région des canines. La longueur du museau est égale à la moitié, ou légèrement moindre, de la longueur de la tête. Vu du profil, le museau a la forme d’un coin modéré.
    • Lèvres: Jointives.
    • Mâchoires et Dents: Blanches, larges, fortes, bien développées et implantées à intervalles réguliers ; dentition complète (42 dents), articulé en ciseaux.
    • Joues: Zygomatiques saillants.
    • Yeux: Pas grands, de forme ovale, placés de biais, relativement enfoncés (plus que chez les autres Laiki) avec une expression déterminée et intelligente. La couleur est marron foncé ou marron selon la couleur de la robe.
    • Oreilles: Dressées, attachées haut, mobiles et en forme de V avec des extrémités pointues. Les lobes sont peu développés.

Cou :

Musclé, sec et long; la longueur est égale à celle de la tête. Coupe transversale ovale. Inséré à approximativement 45-55° à l’horizontale.

Corps :

  • Ligne de dessus: Solide, s’inclinant légèrement du garrot à l’attache de la queue.
  • Garrot: Bien marqué, surtout chez le mâle.
  • Dos: Solide, droit, bien musclé et modérément large.
  • Rein: Court, modérément large, bien musclé, légèrement arqué.
  • Croupe: Large, modérément longue, légèrement oblique.
  • Poitrine: Modérément descendue (elle atteint la pointe du coude), large, long; coupe latérale ovale.
  • Ligne de dessous et Ventre: Relevée. La ligne allant de la poitrine à la cavité abdominale est légèrement relevée.

Queue :

Fermement enroulée, elle est portée sur le dos ou sur les hanches. Etirée, elle peut atteindre la pointe du jarret ou être 1 à 2 cm plus courte.

Membres :

  • Membres antérieurs :
    • Vue d’ensemble: Vus de devant, droits, modérément écartés et parallèles. La longueur des avant-bras, du coude au sol, est légèrement supérieure à la moitié de la hauteur au garrot.
    • Epaule: Longue et bien inclinée.
    • Bras: Long, oblique, musclé. Bien angulé entre l’épaule et l’avant-bras.
    • Coude: Près du corps; la pointe du coude est bien développée et inclinée vers l’arrière, parallèle à l’axe du corps.
    • Avant-bras: Long, droit, pas grossier, musclé; coupe transversale ovale.
    • Métacarpe: Pas long, vu du profil légèrement incliné. La présence d’ergots n’est pas souhaitable.
    • Pied antérieur: De forme ovale, cambré avec doigts serrés. Les doigts du milieu sont légèrement plus longs.
  • Membres postérieurs :
    • Vue d’ensemble: Musclés, forts avec les angulations de toutes les articulations bien définies. Vu de derrière, droits et parallèles.
    • Cuisse: Modérément longue, oblique.
    • Grasset: Bien angulé.
    • Jambe: Modérément longue, oblique, pas plus courte que la cuisse.
    • Métatarse (jarret): Presque vertical. Vu de profil, un trait perpendiculaire tiré de la pointe des fesses au sol, doit tomber juste devant le jarret. La présence d’ergots n’est pas souhaitable.
    • Pied postérieur : Légèrement plus petit que le pied antérieur. De forme ovale, cambré avec doigts serrés. Les doigts du milieu sont légèrement plus longs.

Lien :

Club Français Des Chiens Nordiques Et Des Spitz Du Japon
Les Charmilles Route de la Bâte
78730 Rochefort-en-Yvelines

Laissez un commentaire

*