Logo Brivanimal

Kelpie Australien

Bouton pour la version imprimable
Kelpie Australien

Photo* d’origine : Boggas
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 1 : Chiens de berger et de bouvier (sauf chiens de bouvier suisse)
Section 1 : Chiens de berger

Standard FCI n°293 :

Origine :

Australie

Caractère :

Le Kelpie est extrêmement actif, plein de zèle et intelligent. Il est d’un naturel doux et docile. Son énergie est presque inépuisable. Il est d’une grande fidélité et d’un grand dévouement. Il a une aptitude instinctive au travail sur moutons, que ce soit en terrain découvert ou en cour de ferme. Tout défaut de construction ou tout trait de caractère qui ne soit pas dans la nature du chien doit être considéré comme atypique.

Taille :

Hauteur au garrot:

  • Mâles: 46 à51 cm au garrot.
  • Femelles: 43 à 48 cm au garrot.

Bref aperçu historique :

Suite au fait que beaucoup de territoire fut aménagé dans les états australiens de la Nouvelle-Galles du Sud, le nombre de moutons augmentait considérablement. Cette croissance fut si énorme que certaines propriétés s’étendaient sur deux millions acres avec plus d’un quart de million de moutons. Dans des régions aussi vastes, il n’était pas évident de garder les troupeaux (tâche initialement exécutée par des détenus), on érigeait des grillages et les moutons pouvaient courir en liberté. A ce moment-là, il était nécessaire d’avoir des chiens pour garder les moutons dans les terroirs aussi vastes. Il fallait un chien qui pouvait travailler dans les conditions en Australie. Ces conditions incluent la chaleur, des terrains difficiles, des tempêtes de poussière et des vastes distances. Le Kelpie est capable de faire le travail de nombreux hommes. Ce sont des travailleurs infatigables dans les climats les plus chauds et poussiéreux.
Comme pour tant d’autres races, les origines du Kelpie sont un sujet à discuter. Il est, néanmoins, certain que la race est issue de chiens importés de l’Écosse.
Ces chiens étaient de couleur noir et feu, aux poils longs avec des oreilles semi-dressées, de taille moyenne et du type colley. Les autres avaient des poils courts avec des oreilles dressées, mais toujours du type colley. Les portées de ces chiens produisaient également des chiots de couleur rouge (marron de foie).

Aspect général :

Chien de qualité, souple, actif, dont la musculature tonique alliée à la grande souplesse des membres le rende infatigable au travail. Il ne doit en rien manquer de substance.

Allures :

Pour obtenir la résistance presque sans borne que l’on exige d’un chien de berger au travail dans les vastes espaces à découvert, le Kelpie doit être parfait aussi bien dans sa construction que dans ses allures. Les allures doivent être dégagées et faciles, et le chien doit être capable d’effectuer un changement soudain de direction en pleine vitesse. Au trot, au niveau du sol, les pieds ont tendance à se rapprocher à mesure que la vitesse augmente, mais quand le chien s’immobilise, il est d’aplomb des quatre membres (aplombs réguliers).

Robe :

  • Qualité du poil: Poil double avec un sous-poil court et dense. Le poil de couverture est serré, chaque poil étant droit, dur et couché à plat, de sorte qu’il résiste à la pluie. Sous le corps jusqu’à l’arrière des membres, le poil est plus long et forme près de la cuisse une sorte de culotte modérée. Sur la tête (y compris l’intérieur des oreilles), et sur la partie antérieure des membres et des pieds le poil est court. Sur le cou, il est plus long et plus épais, formant une collerette. La queue doit être garnie d’une bonne brosse. Le poil trop long ou trop court est un défaut. En moyenne, le poil sur le corps doit mesurer 2 à 3 cm.
  • Couleur du poil: Noir, noir et feu, rouge, rouge et feu, fauve, chocolat (marron) et bleu fumée.

Proportions importantes :

La longueur du corps, de la pointe du sternum à la pointe de la fesse, est supérieure à la hauteur au garrot, dans la proportion de 10 à 09.

Tête :

La tête est proportionnée à la taille du chien. La forme générale de la tête et son contour produisent une expression qui rappelle assez celle du renard, adoucie par les yeux en amande.

  • Région crânienne :
    • Crâne: Légèrement arrondi et large entre les oreilles. Vu de profil, le front se dirige en ligne droite vers le stop.
    • Stop: Prononcé
  • Région faciale :
    • Truffe (nez): Sa couleur correspond à celle de la robe.
    • Museau: Le museau est nettement dessiné et ciselé; sa longueur est de préférence légèrement inférieure à celle du crâne.
    • Lèvres: Serrées, nettes et sans laxité.
    • Mâchoires/dents: Les dents doivent être saines, fortes et régulièrement espacées. Les incisives inférieures sont placées juste derrière les supérieures avec lesquelles elles sont en contact, c’est à dire qu’elles présentent un articulé en ciseaux.
    • Joues: Ni chargées ni proéminentes, elles s’arrondissent vers le museau.
    • Yeux: En amande, de dimensions moyennes, aux commissures nettement dessinées. Expression intelligente et pleine d’ardeur. Yeux de couleur brune, assortie à la couleur de la robe. Chez les chiens bleus, l’œil de couleur plus claire est admis.
    • Oreilles: Les oreilles sont dressées et forment une pointe fine à l’extrémité. Le cuir (pavillon) est fin, mais fort à la base. Les attaches sont bien écartées sur le crâne, et les pavillons de longueur modérée, s’inclinent vers l’extérieur, le bord externe étant légèrement arrondi. L’intérieur est bien pourvu de poils.

Cou :

De longueur modérée, fort, légèrement galbé, le cou se fond sans heurt avec les épaules. Il est exempt de fanon. Il présente une bonne collerette.

Corps :

  • Ligne du dessus: Ferme et horizontale.
  • Rein: Fort et biens musclé. Flancs bien descendus.
  • Croupe: Plutôt longue et inclinée.
  • Poitrine: Haut plutôt que large. Côtes bien cintrées.

Queue :

La queue, au repos, doit pendre en décrivant une très légère courbe. Quand le chien est en action ou excité, elle peut se lever, mais en aucun cas elle ne doit être portée au-delà d’une verticale coupant sa racine. Elle doit être garnie d’une bonne brosse. Elle est attachée de façon à s’unir sans heurt avec la croupe inclinée. Elle doit atteindre approximativement le jarret.

Membres :

  • Membres antérieurs :
    • Vue d’ensemble: Les antérieurs doivent être musclés, pourvus d’une ossature forte mais finement dessinée, droits et parallèles vus de face.
    • Épaules: Nettes, musclées, bien inclinées, les omoplates étant rapprochées au garrot.
    • Bras: Il doit former un angle droit avec l’omoplate.
    • Coude: Ni en dehors ni en dedans.
    • Métacarpe: Doivent offrir une légère inclinaison pour assurer la souplesse du mouvement et pour permettre au chien de changer rapidement de direction.
    • Pieds antérieurs: Les pieds doivent être ronds, forts, pourvus de coussinet épais. Les doigts sont bien serrés et cambrés. Les ongles sont courts et forts.
  • Membres postérieurs :
    • Vue d’ensemble : L’arrière-main doit être large et fort. Vus de derrière, les postérieurs, des jarrets aux pieds, sont droits et parallèles, ni serrés ni trop écartés.
    • Grasset (genou): Bien angulé.
    • Jarret: Assez bien descendu.
    • Pieds postérieurs: Les pieds doivent être ronds, forts, pourvus de coussinet épais. Les doigts sont bien serrés et cambrés. Les ongles sont courts et forts.

Lien :

Club Français Des Bouviers Australien Et Des Kelpies
Le Rouvet
19310 Brignac-la-Plaine

Laissez un commentaire

*