Logo Brivanimal

Jindo Coréen

Jindo Coréen

Photo* d’origine : Sysop
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 5 : Chiens de type Spitz et de type primitif
Section 5 : Spitz asiatiques et races apparentées

Standard FCI n°334 :

Origine :

Corée

Caractère :

Le Spitz coréen de Jindo a l’instinct de la chasse très développé. Il est hardi, brave, vigilant, attentif et impétueux. Il ne se laisse pas tenter facilement. Mais, par dessus tout, il est extrêmement fidèle à son maître. En règle générale, il n’aime pas les autres animaux, surtout les mâles. Il a aussi le sens de l’orientation. Chien d’un seul maître, il accepte facilement un nouveau propriétaire, mais n’oubliera jamais son attachement envers le premier qui l’a élevé depuis le début. Il est propre et n’est pas un gros mangeur.

Taille et poids :

Hauteur au garrotPoids
Mâles50 à 55 cm
idéal 53 à 54 cm
18 à 23 kg
Femelles45 à 50 cm
idéal 48 à 49 cm
15 à 19 kg

Bref aperçu historique :

Il n’y a pas de document écrit concernant l’origine du Spitz coréen de Jindo, mais de nombreux experts s’accordent à dire que cette race existe depuis plusieurs milliers d’années sur l’île de Jindo située à l’extrémité sud-ouest de la péninsule coréenne. Quant à l’origine plus lointaine, la théorie la plus largement acceptée, parmi d’autres, est que ce chien est natif de Corée. La race s’est très bien conservée dans cette île à cause des difficultés de communication en ces temps reculés. En Corée, les « Jindo Dogs » sont appelés « Jindo-Kae » ou « Jindo-Kyon », « Kae » ou « Kyon » étant le mot coréen qui signifie « chien ».

Aspect général :

Chien de taille moyenne, bien proportionné, utilisé pour la chasse et pour la garde. Avec ses oreilles dressées, sa queue enroulée ou en forme de faucille, il est l’expression vivante de l’agilité, de la force, de la vigilance et de la dignité.

Allures :

Les allures du Jindo coréen sont énergiques et régulières. Le dessus doit rester ferme et horizontal et il ne doit pas y avoir de roulis à l’arrière. Au trot, le chien porte la tête haute, mais quand la vitesse augmente, la tête est portée assez basse, presque au niveau des épaules. La partie supérieure de la queue bouge légèrement selon les changements de direction du chien.

Robe :

  • Qualité du poil : Poil double. Le sous-poil est doux, dense, de couleur claire, suffisant pour soutenir le poil de couverture. Le poil de couverture est raide et quelque peu écarté du corps. En comparaison du poil du corps, celui de la tête, des membres et des oreilles est plus court et le poil de l’encolure, du garrot, du dos et de la croupe est plus long. Le poil de la queue et à l’arrière des cuisses est plus long que sur le reste du corps.
  • Couleur du poil : La robe du Jindo coréen est fauve rouge, blanche, noire, noir et feu, gris-loup et bringée .

Proportions importantes :

Rapport entre la taille et la longueur du corps = 10 :10,5.

Tête :

Globalement, la tête, vue de dessus, forme un triangle émoussé et ne donne pas au chien l’air lourd et grossier.

  • Région crânienne :
    • Crâne : Il est d’un volume moyen en proportion du corps. Le sommet est légèrement bombé. Le crâne va en diminuant graduellement vers les yeux. La largeur entre les oreilles est modérée par rapport au volume du crâne.
    • Stop : Bien marqué, mais pas trop accusé. Présence d’un léger sillon s’étendant vers le front.
  • Région faciale :
    • Truffe : Noire. Chez les chiens blancs, la couleur chair est admise.
    • Museau : Il ne doit pas être massif ni retroussé.
    • Lèvres : De couleur noire, parfaitement jointives, minces, non pendantes. La lèvre supérieure recouvre légèrement la lèvre inférieure.
    • Mâchoires/dents : Dents très fortes, articulé en ciseaux.
    • Joues : Bien développées, sèches et modérément arrondies, vues de face ou de profil. Elles se rétrécissent vers l’avant.
    • Yeux : De couleur brun foncé, plutôt petits par rapport au volume de la tête, en forme d’amande, très vifs. La commissure externe de chaque œil est disposée obliquement en direction de l’oreille.
    • Oreilles : De dimensions moyennes, de forme triangulaire, épaisses et parfaitement dressées. Elles ne sont attachées ni haut ni bas.
      Elles pointent légèrement vers l’avant, dans la ligne du profil supérieur du cou. A l’intérieur des oreilles, on recherche un poil de texture fine et dense.

Cou :

Plutôt bien proportionné et épais, sans fanon, bien musclé et fort. Le Jindo coréen porte fièrement son encolure bien galbée quand son attention est éveillée.

Corps :

  • Dos : Fort et droit.
  • Rein : Bien musclé, tendu, sec et plus étroit que la cage thoracique.
  • Poitrine : Forte et moyennement haute, mais pas trop large. Son point le plus bas se situe juste au-dessus du coude, mais on admet qu’il soit au niveau du coude. Côtes bien cintrées. Poitrine bien développée dans la région sternale.
  • Ventre : Remonté.

Queue :

Quand elle est abaissée, l’extrémité doit atteindre le jarret. Elle est attachée assez haut. Elle se tient bien droit, sans se balancer quand le chien est en action. En forme de faucille ou enroulée, l’extrémité touchant le dos ou le flanc. Elle ne doit pas être trop enroulée sur elle-même. Elle est garnie d’un poil abondant.

Membres :

  • Membres antérieurs :
    • Vue d’ensemble : Les antérieurs sont droits et parallèles, vus de face.
    • Epaules : Fortes, puissantes et bien inclinées.
    • Coude : Au corps, tourné ni en dehors ni en dedans.
    • Métacarpe : Légèrement oblique, vu de profil.
    • Pieds antérieurs : Pieds de chat, aux doigts assez courts. Assez arrondis, compacts et serrés. Les ongles sont forts. On les préfère noirs. Coussinets épais et bien développés.
  • Membres postérieurs :
    • Vue d’ensemble : Vus de profil, les postérieurs sont modérément angulés. Vus de derrière, ils sont droits, parallèles, pas trop écartés ni trop serrés. On doit faire l’ablation des ergots sauf dans les pays où cette pratique est interdite par la loi.
    • Cuisses : Bien développées.
    • Grasset (genou) : Modérément angulés.
    • Jarrets : Bien descendus; pas droits mais modérément angulés.
    • Pieds postérieurs : Identiques aux pieds antérieurs.

Laissez un commentaire

*