Logo Brivanimal

Grand Epagneul Du Münster

Bouton pour la version imprimable
Grand épagneul du Münster

Photo* d’origine : Pia C. Groening
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 7 : Chiens d’arrêt
Section 1 : Chiens d’arrêt continentaux, type épagneul

Standard FCI n°118 :

Origine :

Allemagne

Caractère :

Ses qualités proéminentes sont la docilité, la faculté d’assimilation et son utilité éprouvée pour la chasse, tout spécialement après le coup de feu. Il est vif de tempérament, sans être nerveux.

Taille et poids:

Hauteur au garrot :

  • Mâles 60-65 cm
  • Femelles 58-63 cm

Poids : environ 30 kg

Bref aperçu :

Historiquement, le Grand épagneul de Münster remonte aux chiens d’oysel panachés du Moyen-Age, dressés pour la chasse au faucon, pour atteindre, en passant par les chiens d’oiseaux, les broussailleurs et les épagneuls, le chien d’arrêt du 19 ème siècle. Avec le Petit Münsterländer et le chien d’arrêt allemand à poil long (Deutsch-Langhaar), le Grand épagneul de Münster appartient à la famille des chiens d’arrêt à poil long allemands, dont l’élevage méthodique a débuté vers la fin du 19ème siècle. Le club allemand du chien d’arrêt à poil long ayant en 1909 définitivement éliminé de l’élevage les sujets de couleur noire, c’est le Club pour l’élevage pure race de l’épagneul de Münster noir et blanc à poil long qui se charge de la promotion de cette race de chien d’arrêt dès sa fondation en 1919. Après avoir catalogué sous forme d’un relevé provisoire tous les survivants de cette race à poil long autochtone dans la région occidentale de la province de Münster et en Basse-Saxe, le Club entreprit dès 1922 l’élevage méthodique du Grand épagneul de Münster. Le relevé comportait au départ 83 chiens. Les descendants des appariements entre ces chiens du fichier primaire furent inscrits dans le livre des origines du Grand épagneul de Münster. L’association responsable du livre des origines est le Club du Grand épagneul de Münster, qui est actuellement formé de huit sections provinciales indépendantes. Le Club du Grand épagneul de Münster est membre du VDH (Verband für das Deutsche Hundewesen) et de l’association centrale des clubs de chiens de chasse (JGHV).

Aspect général :

Puissant, bien musclé mais de lignes pures, il jouit d’un aspect général racé qui extériorise ses capacités supérieures et sa noblesse.

Allures :

Pas et trot élastiques, de grande amplitude, couvrant beaucoup de terrain. Galop élastique, actif dans l’impulsion, avec poussée importante de l’arrière et de longues foulées.

Robe :

  • Qualité du poil : Long et dense, lisse, ni bouclé ni écarté, ce qui gênerait le chien à la chasse. Poil long typique. Aussi bien chez les mâles que chez les femelles, le poil doit être spécialement long et dense (bien garni de franges) sur la face postérieure des membres antérieurs et postérieurs. A la queue, le poil doit être également particulièrement long; les franges les plus longues se trouvent dans la partie moyenne de la queue. Aux oreilles, le poil doit aussi être long (bien garni de franges) de sorte qu’il dépasse le bord de l’oreille d’une manière symétrique des deux côtés (pas d’oreille dégarnie). A part cela, sur la tête, le poil est court et bien couché.
  • Couleur du poil : Blanc avec des plages et mouchetures noires ou poil grisonné. Tête noire, éventuellement avec une petite tache ou une liste blanche.

Proportions importantes :

La longueur du corps et la hauteur au garrot doivent autant que possible être égales, mais la longueur du corps peut dépasser la hauteur au garrot d’environ 2 cm.

Peau :

Adhérant bien au corps.

Tête :

D’aspect distingué, elle est allongée et d’une expression perspicace. Musculature de la région maxillaire inférieure fortement développée.

  • Région crânienne :
    • Stop : Peu marqué.
  • Région faciale :
    • Nez : Truffe d’un noir bien prononcé.
    • Museau : Puissant, long, parfaitement adapté à son utilisation. Chanfrein rectiligne.
    • Lèvres : Non pendantes.
    • Mâchoires/dents : Denture puissante et complète (42 dents) avec des crocs bien développés et un articulé en ciseaux impeccable.
    • Yeux : Aussi foncés que possible. Paupières bien jointives.
    • Oreilles : Larges, attachées assez haut, avec partie inférieure en arrondi, bien accolées au crâne.

Cou :

Puissant, bien musclé, gracieusement galbé.

Corps :

  • Garrot : Moyennement ressorti, long, bien musclé.
  • Dos : Court, ferme, droit.
  • Région lombaire : Bien marquée et protégée par une musculature bien ferme.
  • Croupe : Longue et large, modérément avalée, bien musclée.
  • Poitrine : Vue de devant large, de profil bien descendue avec proéminence sternale bien prononcée.
  • Ligne du dessous et ventre : Légèrement remonté, tendu, mince; flancs courts et placés haut.

Queue :

Portée horizontalement ou légèrement plus haut. Vue de profil, elle prolonge sans heurt la ligne du dessus.

Membres :

  • Membres antérieurs :
    Les antérieurs sont d’aplomb, puissants et bien musclés. Angulations convenables.

    • Epaules : Omoplates bien attachées contre les côtes.
    • Carpe : Elastique.
    • Pieds antérieurs : De longueur et de cambrure moyenne; doigts serrés. Présence d’ergots.
  • Membres postérieurs :
    Musculature puissante et d’une bonne tonicité. Aplombs corrects. Angulations convenables du grasset et du jarret.

    • Pieds postérieurs : comme les antérieurs. Il faut procéder à l’ablation des ergots.

Lien :

Club Français De L’Epagneul De Münster Et Du LanghaarCFEML
Wacourt
80150 Machiel

Laissez un commentaire

*