Logo Brivanimal

English Springer Spaniel

Bouton pour la version imprimable
English Springer Spaniel

Photo* d’origine : Elf
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 8 : Chiens rapporteurs de gibier – Chiens leveurs de gibier – Chiens d’eau
Section 2 : Chiens leveurs de gibier

Standard FCI n°125 :

Origine :

Grande Bretagne

Caractère :

Amical et facile à vivre, de nature docile. Les sujets craintifs ou agressifs sont à rejeter.

Taille :

La hauteur au garrot est approximativement de 20 pouces, soit 51 cm.

Bref aperçu historique :

Race d’origine pure et ancienne. A l’origine, il était utilisé dans le but de trouver et de faire partir le gibier destiné au filet, au faucon ou au lévrier, mais à l’heure actuelle, sa fonction est de trouver, de lever et de rapporter le gibier pour le compte du chasseur.

Aspect général :

Chien harmonieux, compact, fort, gai et actif. Il est le plus haut sur pattes et le plus enlevé de tous les spaniels britanniques de chasse en plaine et au bois.

Allures :

L’allure du Springer lui est bien particulière. Ses antérieurs se portent en avant, directement à partir de l’épaule, en lançant les pieds bien en avant dans une allure facile et franche. Il doit bien engager ses postérieurs sous la masse, dans la ligne des antérieurs. Aux allures lentes, il peut aller l’amble, ce qui est typique de la race.

Robe :

  • Qualité du poil : Le poil est serré, droit et résistant aux intempéries, jamais grossier. Présence de franges modérées aux oreilles, membres antérieurs, corps et membres postérieurs.
  • Couleur du poil : Foie et blanc, noir et blanc ou l’une de ces deux robes avec des marques feu.

Tête :

  • Région crânienne :
    • Crâne : Le crâne est de longueur moyenne, assez large, légèrement arrondi, montant à partir du chanfrein, en marquant le stop divisé par un sillon longitudinal entre les yeux. Ce sillon s’efface graduellement en remontant le front dans la direction de l’occiput qui ne doit pas être proéminent.
  • Région faciale :
    • Truffe : Les narines sont bien développées.
    • Museau : La longueur du chanfrein est en proportion avec celle du crâne; le chanfrein est large et haut, bien ciselé sous les yeux.
    • Lèvres : Assez carrées et descendues.
    • Mâchoires/dents : Les mâchoires sont fortes et présentent un articulé parfait, régulier et complet en ciseaux, c’est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les incisives inférieures dans un contact étroit et sont implantées à l’aplomb des mâchoires.
    • Joues : Plates.
    • Yeux : De dimension moyenne, en amande, ni saillants ni enfoncés, mais bien logés dans les orbites. Les conjonctives ne sont pas visibles. L’expression est vive et douce. La couleur est noisette foncée. L’œil clair est un défaut.
    • Oreilles : En forme de lobe, placées plutôt contre le tête, de bonne longueur et de bonne largeur, attachées au niveau des yeux. Elles portent de jolies franges.

Cou :

Le cou est fort et musclé, de bonne longueur, sans fanon, légèrement galbé et s’amenuisant vers la tête.

Corps :

Fort, ni trop long ni trop court.

  • Rein : Musclé, fort, légèrement harpé et bien attaché.
  • Poitrine : Bien descendue et bien développée. Les côtes sont bien cintrées.

Queue :

Auparavant la coutume était d’écourter la queue.

  • Queue coupée : Attachée bas et jamais portée plus haut que le niveau du dos, elle est bien frangée et animée d’un mouvement vif.
  • Queue non coupée : Attachée bas, jamais portée plus haut que le niveau du dos, elle est bien frangée et animée d’un mouvement vif. Proportionnée au reste du corps.

Membres :

  • Membres antérieurs :
    • Vue d’ensemble : Les membres antérieurs sont droits et offrent une bonne ossature.
    • Epaule : Bien inclinée en arrière.
    • Coude : Bien au corps.
    • Métacarpe : Fort et flexible.
    • Pieds antérieurs : Les pieds sont serrés, compacts, bien arrondis avec des coussinets forts et bien remplis.
  • Membres postérieurs :
    • Vue d’ensemble : Les membres postérieurs sont bien descendus.
    • Cuisse : Large, musclée, bien développée.
    • Grasset et jarret : Modérément coudés. Les jarrets épais sont un défaut.
    • Pieds postérieurs : Les pieds sont serrés, compacts, bien arrondis avec des coussinets forts et bien remplis.

Lien :

Spaniel Club Français
33 Avenue Galliene
93800 Épinay-sur-Seine

Laissez un commentaire

*