Logo Brivanimal

Chien Courant Du Smaland

Bouton pour la version imprimable
Chien courant du Smaland

Photo* d’origine : Linathrash
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 6 : Chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées
Section 1 : Chiens courants de taille moyenne

Standard FCI n°129 :

Origine :

Suède

Caractère :

Chien calme, gentil, fidèle et attentif.

Taille :

Hauteur au garrot :

  • Mâles: 46-54 cm, taille idéale 50 cm
  • Femelles: 42-52 cm, taille idéale 46 cm

Bref aperçu historique :

Une grande variété de chiens courants existait dans le comté de Småland pendant le 19ème siècle. Certains, d’origine allemande, polonaise et baltique étaient arrivés en compagnie des soldats rentrant au Småland après les grandes guerres (1611-1678). Ces chiens de chasse, croisés avec des chiens de ferme locaux de type Spitz et avec des chiens de chasse anglais devinrent les ancêtres du chien courant du Småland. Aussi bien la taille que la couleur variaient, ainsi que le faisait la longueur de la queue. Certains étaient noir et feu, d’autres rouges ou jaunes. Des marques blanches étaient communes. Certains naissaient avec des queues courtes. Au cours des premières années du 20ème siècle, de grands efforts furent faits pour reconstituer le type du vieux Smålandsstövare, et spécialement la variété à queue courte, vu que le premier standard rédigé en 1921 permettait tant la queue longue que naturellement courte. Il fut d’abord décidé que la couleur serait le noir et feu, mais le rouge et le jaune étaient permis ainsi que les marques blanches.
Le Smålandsstövare a reçu de continuelles infusions de sang neuf, parfois avec recours à de fortes lignes d’autres races. C’est pendant les années 1950 qu’on a utilisé du sang neuf pour la dernière fois, quand, pendant une courte période, des chiens de type admis, mais d’origine inconnue, furent enregistrés comme Smålandsstövare.

Aspect général :

Chien robuste d’un aspect élégant. Il doit être fort, mais sans lourdeur dans sa structure. Le poil doit être rude.

Allures :

Parallèles, énergiques et allongées.

Robe :

  • Qualité du poil : De longueur moyenne, rude, bien couché sur le corps; il est plus grossier sur le dos et l’encolure. Le sous-poil est court, dense et doux. Le poil est court et lisse sur la tête, les oreilles et sur les faces antérieures des membres; sous la queue et à l’arrière des cuisses il est plus long que sur le dos. Bien poilu entre les doigts et les coussinets.
  • Couleur du poil : Noir et feu (toutes les nuances allant de l’ambre à un riche acajou). On admet de petites marques blanches sur le poitrail et sur les doigts.

Proportions importantes :

Corps à peu près carré. La hauteur de la poitrine doit être presque égale à la moitié de la hauteur au garrot.

Tête :

  • Région crânienne :
    • Crâne : Net et de longueur moyenne. Largeur maximum entre les oreilles.
    • Stop : Bien défini. La distance entre le stop et la protubérance occipitale doit être égale à celle du stop à l’extrémité du nez.
  • Région faciale :
    • Truffe : Noire, avec de grandes narines.
    • Museau : Bien développé, ni grossier ni pincé. Le chanfrein est droit et parallèle à l’axe longitudinal du crâne.
    • Lèvres : La lèvre supérieure n’est que modérément tombante.
    • Mâchoires/dents : Articulé en ciseaux. Dents robustes, bien développées.
    • Joues : Nettes.
    • Yeux : Brun foncé, d’une expression calme.
    • Oreilles : Attachées assez haut, légèrement redressées quand le chien est attentif. Un peu plus courtes que la distance entre leur base et le milieu du museau. Elles pendent à plat; leur extrémité est arrondie.

Cou :

De longueur modérée, robuste sans être grossier; beau raccord avec le garrot. Peau souple, bien ajustée.

Corps :

  • Garrot : Bien marqué.
  • Dos : court et puissant.
  • Rein : Musclé et légèrement voussé.
  • Croupe : Légèrement tombante, longue et large.
  • Poitrine : Thorax bien développé avec des côtes bien cintrées.
  • Ligne du dessous et ventre : Ventre seulement légèrement remonté.

Queue :

  • Queue longue : Elle est placée dans le prolongement de la ligne du dos, droite ou légèrement recourbée, en sabre. Elle atteint à peine le jarret. La queue de demi-longueur est également admise. Quand le chien est en action, on préfère que la queue ne se relève pas plus haut que le niveau du dos.
  • Queue courte de naissance : Queue en moignon. La queue d’ours est admise.

Membres :

  • Membres antérieurs :
    • Vue d’ensemble : Vus de face, les antérieurs sont droits et parallèles. L’ossature solide s’harmonise avec l’aspect général du chien.
    • Epaule : Longue, musclée, bien placée en arrière, plaquée sur le tronc.
    • Bras : Long, formant un angle droit avec l’omoplate.
    • Coude : Bien au corps. Non visible en dessous de la cage thoracique.
    • Métacarpe : Elastique, formant un léger angle avec l’avant-bras.
    • Pieds antérieurs : fermes, avec des doigts pourvus de bonnes articulations et serrés.
  • Membres postérieurs :
    • Vue d’ensemble : Les postérieurs sont forts et, vus de l’arrière, parallèles.
    • Cuisse : Bonne musculature, large de profil.
    • Grasset : Bonne angulation.
    • Jarret : Bonne angulation.
    • Métatarse : Court, sec et droit.
    • Pieds postérieurs : Comme les antérieurs. Les ergots sont indésirables.

Laissez un commentaire

*