Logo Brivanimal

Chien Courant De Schiller

Bouton pour la version imprimable
Chien courant de Schiller

Photo* d’origine : Canarian
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 6 : Chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées
Section 1 : Chiens courants de taille moyenne

Standard FCI n°131 :

Origine :

Suède

Caractère :

Vif et attentif.

Taille :

Hauteur au garrot :

  • Mâles : 53-61 cm; taille idéale 57 cm (22,5 pouces)
  • Femelles: 49-57 cm; taille idéale 53 cm (21 pouces)

Bref aperçu historique :

A la première exposition canine en Suède en 1886, quelque 189 chiens courants furent présentés. Parmi eux il y avait une sœur et un frère appelés Tamburini et Ralla I qui appartenaient à un fermier du nom de Per Schiller. Ils descendaient des fameux chiens de chasse de la maison domaniale Kaflås. Ces chiens provenaient probablement d’Allemagne du sud : plutôt petits, de couleur fauve à manteau noir avec de légères marques blanches. Le Schillerstövare fut ensuite basé sur des chiens de chasse suisses, avec une considérable infusion de sang de chiens de chasse britanniques, surtout des Harriers. La race acquit rapidement un type homogène. Le chien courant de Schiller fut reconnu comme race par le Kennel Club Suédois en 1907.

Aspect général :

Bien proportionné, musclé, noble, donnant l’impression de rapidité et de force.

Allures :

Parallèles, énergiques, allongées.

Robe :

  • Qualité du poil : Rude, pas trop court, couché en contact très étroit avec le corps. Sur la tête, les oreilles et le devant des membres, le poil est court et lisse. Sous la queue et à la face postérieure des cuisses le poil de couverture peut être plus long.
  • Couleur du poil : Fauve (tan) avec un manteau noir bien tranché couvrant le dos et les côtés du cou, descendant sur les côtés du tronc et sur la face supérieure de la queue.
    De légères marques blanches sur le poitrail et les doigts sont autorisées. Du poil noir mélangé avec du fauve n’est pas permis chez les sujets adultes. Des marques noires sur les joues sont cependant autorisées.

Proportions importantes :

Corps légèrement rectangulaire.

Tête :

Plutôt longue, triangulaire de face comme de profil sans que le museau soit pointu.

  • Région crânienne :
    • Crâne : Seulement légèrement bombé et le plus large entre les oreilles.
    • Stop : Bien marqué.
  • Région faciale :
    • Truffe : Noire avec des narines bien développées.
    • Museau : Long. Chanfrein droit, parallèle à l’axe du crâne.
    • Lèvres : Serrées, non flottantes.
    • Mâchoires/dents : Articulé en ciseaux. Dents solides, bien développées.
    • Joues : Sèches.
    • Yeux : Brun foncé, d’une expression vivante.
    • Oreilles : Attachées haut. Tirées vers l’avant, elles n’arrivent pas à mi-longueur du museau. Elles peuvent se redresser légèrement quand le chien est attentif. Souples, elles pendent à plat et leur bord antérieur repose étroitement sur la joue.

Cou :

Long et fort, bien fondu dans les épaules. Sa peau est souple et ajustée de près. Les mâles doivent avoir la ligne du dessus du cou nettement galbée.

Corps :

  • Garrot : Bien différencié.
  • Dos : Solide, horizontal.
  • Rein : Musclé, légèrement arqué.
  • Croupe : Légèrement oblique, longue et large.
  • Poitrine : Bien descendue, longue, bien développée, atteignant le niveau des coudes. Côtes modérément sorties.
  • Ligne du dessous et ventre : le ventre n’est que légèrement remonté.

Queue :

Attachée dans la ligne du dos. Droite ou légèrement en sabre. Large à sa racine, elle va en diminuant vers son extrémité. Elle arrive jusqu’au jarret. En mouvement, il est préférable qu’elle ne soit pas portée au dessus du niveau du dos.

Membres :

  • Membres antérieurs :
    • Vue d’ensemble : Bonne ossature en accord avec l’aspect général du chien. De face, les antérieurs sont droits et parallèles.
    • Epaule : Longue, musclée, bien placée en arrière et bien plaquée sur le tronc.
    • Bras : Long, forme un angle droit avec l’épaule.
    • Coude : Près du corps, il ne se voit pas en dessous du thorax.
    • Métacarpe : Elastique, forme un léger angle avec l’avant-bras.
    • Pieds antérieurs : Ovales, avec des doigts serrés et pourvus de bonnes articulations.
  • Membres postérieurs :
    • Vue d’ensemble : Membres postérieurs robustes, parallèles vus de l’arrière.
    • Cuisse : Bien musclée, large vue de profil.
    • Grasset : Bonne angulation.
    • Jarret : Bonne angulation.
    • Métatarse : Court, droit et sec.
    • Pieds postérieurs : Comme les antérieurs. Ergots indésirables.

Laissez un commentaire

*