Logo Brivanimal

Chien Courant D’Istrie A Poil Ras

Bouton pour la version imprimable
Chien courant d'Istrie à poil ras

Photo* d’origine : Cazadero
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 6 : Chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées
Section 1 : Chiens courants de taille moyenne

Standard FCI n°151 :

Origine :

Croatie

Caractère :

La race est facile à dresser pour la chasse et est très appréciée des chasseurs en raison de ses excellentes aptitudes cynégétiques. Ce chien est particulièrement adapté à la chasse en terrain accidenté et rocailleux (zones karstiques) mais il convient également à tout autre terrain de chasse.
La voix est forte et mélodieuse.
Tempérament vif, gentil, docile, obéissant, ni nerveux ni agressif. Dévoué à son maître. Méfiant envers les étrangers.

Taille et poids :

  • Chez les mâles : 49 – 53 cm
  • Chez les femelles : 47 – 51 cm

Des écarts de hauteur de +/- 3cm sont tolérés chez les mâles et les femelles dont le type et la morphologie sont excellents.

Bref aperçu historique :

La race descend d’un type ancien du « chien blanc marqué de l’est Adriatique », dont la toute première illustration est visible dans le monastère Franciscain de Dubrovnik, construit entre 1327 et 1348. Les quatre chiens sculptés sur une colonne à chapiteau représentent le type ancien de ce chien. On trouve le chien courant d’Istrie à poil ras sur une fresque de 1474 « L’adoration des Rois Mages » dans la chapelle du cimetière, près du village de Beram en Istrie. Dans l’église Saint-François de Zadar, un ancêtre du chien d’Istrie actuel est représenté dans la partie inférieure gauche du tableau d’autel de 1476 « la Mère de Miséricorde ». Il était alors représenté avec une robe tricolore. Ce chien est décrit dans le manuscrit de l’évêque Petar Bakic de Dakovo en 1719. On y apprend que l’élevage du chien D’Istrie avait débuté avant le XIVème siècle. Le premier standard du chien courant d’Istrie à poil ras a été publié par la FCI le 02 avril 1955.

Aspect général :

D’un aspect plein de noblesse avec un corps solide de chien courant, de taille moyenne. Le corps est élégant, élancé, sans jamais paraître grossier, avec des mouvements harmonieux. Le poil est fin et ras de couleur blanc de neige marqué d’orange sur la tête et le corps. La différence entre mâle et femelle doit être très nette.

Allures :

L’allonge est importante et très énergique. L’allure doit être harmonieuse, sans saccade. Le dos doit, de préférence, rester stable pendant l’action et les membres ne doivent pas se croiser.

Robe :

  • Qualité du poil: Le poil doit être dur, dense, luisant, couché sur le corps et d’une longueur d’environ 1 à 2 cm. Parfois il est un peu plus long sur les faces postérieures des cuisses et à la face inférieure de la queue, ce qui est toléré mais pas souhaitable.
  • Couleur du poil: La couleur de base est le blanc neige avec des taches orangées sur le corps et la tête.
    Les taches orangées peuvent prendre toutes les nuances, à condition que les nuances soient régulières. L’ensemble des taches orangées ne doit pas dépasser le tiers du corps. Sur la tête, les taches peuvent être présentes sur les oreilles, le crâne et le front mais la tête ne doit pas être entièrement orangée. Il est souhaitable que les taches sur la tête soient réparties de façon symétrique. Les taches peuvent se trouver sur n’importe quelle partie du corps, principalement sur le dos, la cage thoracique et dans la région de l’attache de la queue. Les taches sont de forme arrondie, nettement dessinées.
    Elles ne doivent pas présenter d’irrégularité ou une teinte plus pâle sur leur contour. Des petites taches, parfois visibles sous la couleur blanche de base, sont habituellement présentes sur les oreilles.

Proportions importantes :

Corps rectangulaire ; La longueur doit dépasser la hauteur au garrot. La hauteur au coude représente environ 50 % de la hauteur au garrot. La longueur du crâne doit dépasser légèrement la longueur du museau.

Peau :

Souple, fine, sans ride et de couleur rose. La tête ne présente pas non plus de rides. Souvent, des mouchetures noir-grisâtres (parfois brunâtres) pigmentent la peau et sont visibles sous le poil blanc. Cela est permis.

Tête :

La tête est bien proportionnée par rapport au corps du chien et de forme élégante et longue. Elle présente des axes légèrement divergents.

  • Région crânienne :
    • Crâne: Légèrement plus long que le museau, c’est entre les oreilles qu’il est le plus large. La zone temporale est bombée. La protubérance occipitale est légèrement marquée et le sillon frontal est modérément développé.
    • Stop: Légèrement développé.
  • Région faciale :
    • Truffe: Ne doit pas être attachée plus haut ou plus bas que le chanfrein. Les narines sont bien ouvertes.
      Toute la truffe et l’intérieur des narines doivent présenter une pigmentation noire ou brune. L’absence partielle de pigmentation de la truffe (ladre partiel) peut être tolérée mais n’est pas souhaitable.
    • Museau: Fort, légèrement plus court que le crâne, s’amenuisant progressivement du stop vers la truffe. Le chanfrein est droit.
    • Lèvres: Fines, serrées, s’adaptant exactement à la mâchoire. La commissure labiale n’est pas visible. Entièrement pigmentées en accord avec la couleur de la truffe. Des lèvres partiellement non pigmentées (ladre partiel) peuvent être tolérées mais ne sont pas souhaitables.
    • Mâchoires / dents: Les mâchoires sont fortes et bien développées. Les dents sont blanches et bien placées dans la mâchoire. Articulé en ciseaux. Les incisives sont situées à la verticale dans la mâchoire. Une dentition complète est souhaitable (42 dents selon la formule dentaire du chien). L’absence des prémolaires PM1 et des molaires M3 n’est pas prise en compte. L’absence d’autres dents n’est pas souhaitable.
    • Joues: Le muscle masticateur et l’os zygomatique ne doivent pas être trop accentués.
    • Yeux: De taille moyenne, modérément espacés et en position semi frontale avec un angle de 10-15 degrés par rapport à la ligne horizontale. De forme ovale, de couleur brun foncé, avec une expression intelligente. Les paupières ne doivent pas être molles ou montrer des signes d’entropion ou d’ectropion. La pigmentation des paupières doit s’accorder avec la couleur de la truffe. Des paupières partiellement non pigmentées (ladre partiel) peuvent être toléréesmais ne sont pas souhaitables.
    • Oreilles: Pendantes, accolées à la tête, le bord antérieur des oreilles (lobe) touche le crâne. L’attache est au niveau des yeux. L’oreille a la forme d’un triangle isocèle avec une pointe arrondie, de longueur moyenne. Quand elle est portée vers la truffe, elle doit atteindre la commissure des lèvres. Les oreilles sont fines et ne doivent pas être ridées, recourbées ou portées vers l’extérieur. Elles sont recouvertes d’un poil ras.

Cou :

Fort et bien musclé, implanté à un angle de 45 degrés par rapport à l’horizontal. Il se rétrécit légèrement vers la tête. La peau du cou est tendue, sans fanon ni plis très prononcés.

Corps :

Le corps doit être fort mais harmonieusement développé.

  • Garrot: Bien développé.
  • Dos: Fort, bien musclé, droit.
  • Rein: De longueur moyenne, large, bien musclé, ferme et bien attaché à la croupe.
  • Croupe: Bien musclée, forte, large, inclinée à un angle de 25-30 degrés par rapport à l’horizontal. Placée un peu plus bas que le garrot.
  • Poitrine: Bien descendue, large, ample mais ni trop large ni en forme de tonneau. La cage thoracique doit atteindre le niveau du coude. Les côtes sont bien cintrées.
  • Ligne du dessous et ventre: La ligne du dessous remonte doucement du sternum vers le flanc donnant un aspect légèrement levretté.

Queue :

Attachée en prolongement de la ligne de la croupe. Forte à son attache, elle va en s’effilant progressivement vers son extrémité. Étirée vers le bas, elle descend jusqu’au jarret, voire plus bas. La queue en forme de sabre est portée sous la ligne du dessus. Il est toléré que la queue soit portée plus haut lorsque le chien est excité et manifeste son affection, cependant elle ne doit pas être portée au-dessus du dos ou repliée sous le corps. Elle doit être bien couverte de poils ras. Le poil est parfois un peu plus long sur la face inférieure (queue en brosse), ce qui n’est pas recommandé.

Membres :

  • Membres antérieurs :
    • Vue d’ensemble: les membres antérieurs doivent être bien proportionnés par rapport au corps et avoir des angles réguliers.
    • Epaule: De longueur moyenne, musclée. L’angle de l’épaule est de 115 à 120 degrés.
    • Coude: Bien au corps.
    • Avant-bras: L’os est fort et arrondi mais jamais massif, forte tonicité musculaire. Vus de face, les avant-bras sont parallèles.
    • Carpe (poignet): Court et élastique.
    • Métacarpe (paturon): Elastique, légèrement incliné.
    • Pieds antérieurs: De forme ovale, avec des doigts serrés, des coussinets et des ongles forts.
  • Membres postérieurs :
    • Vue d’ensemble: Forts et souples en action.
    • Cuisse: Forte et bien musclée.
    • Jambe: Forme un angle d’à peu près 40 degrés par rapport à l’horizontale.
    • Pointe du jarret: Forte et ferme. L’angle du jarret est d’environ 130 degrés.
    • Métatarse (jarret): Presque à la verticale du sol, solide et souple.
    • Pieds postérieurs: De forme ovale, avec des doigts serrés, des coussinets et des ongles forts.

Laissez un commentaire

*