Logo Brivanimal

Chien De Bali – Kitamani

Kintamani sur fond blanc
Photo* d’origine : FCI
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 5 : Chiens de type Spitz et de type primitif.
Section 5 : Spitz asiatiques et races apparentées.

Standard FCI n°346 :

Origine :

République d’Indonésie.
Village de Sukawana, district de Kintamani.

Caractère :

Attentif, intelligent, vigilant, doux, loyal et facile à dresser.

Taille et poids :

 Hauteur au garrotPoids
Mâles49-57 cm
Hauteur conseillée :
53 cm
15-18 kg
Femelles44–52 cm
Hauteur conseillée :
48 cm
13-16 kg

Bref aperçu historique :

Le Kintamani est un chien de compagnie répandu en Indonésie. Cette race est originaire du village de Sukawana, dans le district de Kintamani, à Bali, une région connue pour ses montagnes, volcans et forêts ; cependant, ses origines véritables restent inconnues à ce jour. Dans le Lontar Bali, un document traditionnel balinais très ancien, il est fait mention de Kuluk Gembrong, dont on suppose qu’il serait l’ancêtre du Kintamani. En 1985, avec la collaboration du Programme d’études vétérinaires de l’Université d’Udayana, le Club du Kintamani de Bali (Pantrab) organise sa toute première exposition canine à Bali. Le Kintamani est par excellence la race nationale de la République d’Indonésie et est très populaire. Il s’est multiplié dans tout le pays, où il est un chien de compagnie très prisé. La race a été ainsi nommée pour rendre hommage au pays natal du Kintamani.

Allures :

Élastiques et légères, avec de belles foulées et une bonne poussée des postérieurs.

Robe :

  • Qualité du poil : Poil double. Le sous-poil est doux, relativement court. Le poil de couverture est dur et de longueur moyenne sur les côtés du corps. Le cou et le garrot sont recouverts d’un poil de couverture long et dur. La queue est très fournie. (Le poil de couverture plus long au niveau du cou est appelé « BADONG » et forme une collerette. Le poil plus long qui s’étale du garrot jusqu’au dos est appelé « BULU GUMBA ». « BADONG » et « BULU GUMBA » sont plus visibles chez les mâles que chez les femelles).
  • Couleur du poil : Blanc, noir, fauve, bringé.
    • Blanc : Robe blanche avec pourtour des oreilles couleur biscuit. Une robe blanche sans poil biscuit sur le pourtour d’oreille est admise quoique non recherchée. La truffe est noire ou marron.
    • Noir : Entièrement noir. On admet un peu de blanc sur la poitrine, les doigts et/ou la pointe de la queue. La truffe est noire.
    • Fauve : Les différentes nuances de fauve, allant du fauve clair au rouge intense. Un masque noir est préférable. La truffe est noire. On admet un peu de blanc sur la poitrine, les doigts et/ou la pointe de la queue.
    • Bringé : Rayures foncées ou noires sur fond fauve (différentes nuances allant du fauve clair au rouge intense). Un masque noir est préférable. La truffe est noire. On admet un peu de blanc sur la poitrine, les doigts et/ou la pointe de la queue.

Proportions importantes :

Le rapport entre la longueur du corps et la hauteur au garrot vaut 11 : 10.
Les femelles peuvent être légèrement plus longues.
La hauteur de la poitrine vaut la moitié de la hauteur au garrot.
Le rapport entre la longueur du museau et la longueur de la tête vaut 2 : 5. La longueur de la tête vaut ¼ de la longueur du corps.

Peau :

Epaisse et souple. Elle est plus lâche sur le cou et les régions voisines. Quand le chien est attentif, elle forme sur la tête diverses rides symétriques qui ont comme axe le sillon médian entre les saillies des os frontaux.

Tête :

Elle est massive, de type brachycéphale, d’aspect compact, couverte de peau épaisse. Sa forme tend vers un cube légèrement allongé. Les lignes crânio-faciales sont parallèles ou légèrement convergentes.

  • Région crânienne :
    • Crâne : Le front est large et en forme de coin.
    • Stop : Modéré.
  • Région faciale :
    • Truffe : Large et bien développée. Chez les Kintamani blanc/biscuit, la truffe est noire ou marron, bien que le gris soit admis. Chez les sujets à robe noire, fauve ou bringée, la truffe est noire. Il arrive que la truffe devienne plus claire chez les individus plus âgés.
    • Museau : Fort, en forme de coin, il va en s’amenuisant.
    • Lèvres : Bien jointives et recouvrant totalement la mandibule. De couleur foncée.
    • Mâchoires/dents : Denture complète ; articulé en ciseaux.
    • Joues : Relativement bien développées.

Yeux :

En forme d’amande, les yeux sont insérés sur un plan horizontal au même niveau que le stop. Ils sont noirs ou marron, avec des paupières bien pigmentées. Toute autre couleur est jugée indésirable.

Oreilles :

Bien dressées, triangulaires, arrondies à l’extrémité et tournées vers l’avant. Attachées légèrement plus bas que le haut du crâne et très écartées l’une de l’autre.
Les oreilles doivent être entièrement dressées chez les sujets âgés de plus de 12 mois. Chez les Kintamani à robe blanche, les poils du pourtour de l’oreille sont couleur biscuit.

Cou :

Bien rattaché au corps, fort, bien développé et musclé. Dépourvu de fanon.

Corps :

De forme rectangulaire, avec une ligne du dessus horizontale.

  • Ligne du dessus : Horizontale.
  • Garrot : Bien développé et bien détaché du cou.
  • Dos : Droit et fort.
  • Rein : Large et musclé.
  • Poitrine : Bien développée et descendue jusqu’aux coudes. Côtes modérément cintrées.
  • Croupe : Large, de longueur modérée.
  • Ligne inférieure et ventre : Légèrement levretté.

Queue :

Attachée bas au milieu de la croupe et bien fournie. La forme idéale est une queue modérément recourbée vers le haut, bien que l’on admette une queue complètement enroulée. La pointe de la queue ne doit pas descendre sous la ligne du dessus.

Membres :

  • Membres antérieurs :
    • Vue d’ensemble : L’épaule et le bras sont de même longueur. La hauteur au niveau des coudes vaut la moitié de la hauteur au garrot.
    • Epaule : Bien relâchée.
    • Bras : Large et fortement musclé.
    • Coude : Bien appliqué au corps.
    • Avant-bras : Droits et parallèles entre eux.
    • Carpe (poignet) : Large.
    • Métacarpe : Peu incliné.
    • Pieds antérieurs : Pieds compacts et ronds, avec des doigts serrés.
  • Membres postérieurs :
    • Vue d’ensemble : Bien développés, forts et modérément angulés. Vus de derrière, ils sont parallèles entre eux.
    • Cuisse : Large.
    • Grasset (genou) : Modérément angulé, il ne doit jamais être trop rapproché des zones paracentrales du corps.
    • Jambe : Forte et musclée.
    • Jarret : De longueur moyenne et perpendiculaire au sol.
    • Métatarses : Larges, plats vus de profil.
    • Pieds postérieurs : Pieds compacts et ronds, avec des doigts serrés.

Laissez un commentaire

*