Logo Brivanimal

Chien D’Arrêt Allemand A Poil Long – Langhaar

Bouton pour la version imprimable
Chien d'arrêt allemand à poil long - Langhaar

Photo* d’origine : Pleple2000
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 7 : Chiens d’arrêt
Section 1 : Chiens d’arrêt continentaux, type épagneul

Standard FCI n°117 :

Origine :

Allemagne

Caractère :

Equilibré, calme, d’un tempérament égal, agréable, facile à éduquer.

Taille et poids :

Hauteur au garrot :

  • Mâle : 60-70 cm, taille idéale entre 63 et 66 cm
  • Femelle : 58-66 cm, taille idéale entre 60 et 63 cm

Le poids est d’environ 30 kg.

Bref aperçu historique :

Dans le sang du chien d’arrêt allemand à poil long s’accumule l’héritage des chiens d’oysel, des chiens d’autour, des chiens d’eau et des brachets, ce qui explique la polyvalence de ses aptitudes. Dès 1879, les traits prépondérants propres à la race furent fixés par un élevage de sélection en race pure. En 1897, le baron von Schorlemer établit pour la première fois les particularités spécifiques de la race et posa le fondement de l’élevage actuel en race pure.

Aspect général :

Solide, musclé, assez près de terre, aux lignes élégantes. Il faut exiger beaucoup de substance chez les sujets de petite taille. Des sujets trop massifs ou lourdauds ne sont pas recherchés.

Allures :

Couvre du terrain en action avec une bonne poussée des postérieurs.

Robe :

  • POIL : Il faut attacher une importance primordiale à la qualité du poil : il ne doit être ni développé d’une manière exagérée, ni trop court. Sur le dos et les faces latérales du tronc : poil d’une longueur de 3,5 cm, bien couché. A la face inférieure du cou, au poitrail et au ventre, le poil peut être encore plus long.
    • Ventre : Poil bien fourni.
    • Oreilles : Poil ondulé qui retombe en franges.
    • Queue : Présente un bon panache, fournie jusqu’à son extrémité.
    • Faces postérieures des membres antérieurs : Le poil forme des franges.
    • Faces postérieures des membres postérieurs : Le poil forme une « culotte ».
    • Au dessous du jarret : poil nettement plus court. Les franges trop abondantes ne sont pas recherchées. Les espaces interdigitaux présentent un poil serré et court.
    • Tête : Poil nettement plus court, mais tout de même plus long que chez le braque allemand à poil court. La formation d’un toupet au sommet de la tête est indésirable.
    • Sur le corps : Poil long et droit qui tient bien, plat ou légèrement ondulé, bien couché; dense avec un bon sous-poil.
  • COULEUR :
    • Marron unicolore.
    • Marron avec des marques blanches ou mouchetées (surtout à la poitrine et aux pieds).
    • Rouan foncé (avec des plages marron foncé plus ou moins étendues; tête marron, éventuellement avec liste, pelote ou étoile).
    • Rouan clair (avec des plages marron clair plus ou moins étendues; tête marron, éventuellement avec liste, pelote ou étoile).
    • Truité (nombreuses petites taches marron sur fond blanc; tête marron éventuellement avec liste, pelote ou étoile).
    • Marron et blanc, soit purement marron et blanc, ou avec quelques rares petites taches (grandes plages marron formant selle ou manteau, tête marron avec éventuellement liste, pelote ou étoile).
    • Quelques rares marques feu peuvent être présentes : elles proviennent par atavisme des brachets.

Proportions importantes :

Le museau et le crâne sont de longueur égale. Le chien n’est pas surbâti à l’arrière, l’épaule étant un peu plus haute que la croupe.

Peau :

Bien appliquée sur tout le corps, pas plissée.

Tête :

Il faut attacher une importance toute spéciale à la belle tête allongée et empreinte de noblesse du Langhaar.

  • Région crânienne :
    • Crâne : Légèrement bombé.
    • Stop : En légère déclivité, pas de cassure brusque.
  • Région faciale :
    • Truffe : Marron, légèrement tachetée de ladre admise.
    • Chanfrein : Légèrement busqué, pas trop étroit.
    • Lèvres : Pas trop couvrantes.
    • Mâchoires/dents : Mâchoires pas trop fines. Denture bien développée et complète (42 dents). Les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit (articulé en ciseaux). Formule dentaire :(3142/3143) x 2 = 42
    • Joues : Arcades zygomatiques pas trop développées.
    • Yeux : De couleur marron aussi foncé que possible ; les paupières épousent bien la forme du globe oculaire; la membrane nictitante n’est pas visible; ni trop enfoncés dans les orbites ni saillants.
    • Oreilles : Pas attachées trop bas, légèrement tournées vers l’avant.

Cou :

Force et noblesse de l’encolure; sans fanon; le cou s’élargit avec élégance pour offrir une belle sortie d’encolure; pas trop court.

Corps :

  • Dos : Droit, solide, pas trop long.
  • Rein : Spécialement bien musclé.
  • Croupe : Large, modérément inclinée.
  • Poitrine : Région sternale développée. Cage thoracique large et bien descendue; elle atteint au minimum le niveau des coudes.

Queue :

Elle n’est pas portée trop droite. Elle doit être portée horizontalement, le dernier tiers étant légèrement relevé.

Membres :

  • Membres antérieurs :
    • Vue d’ensemble : Chez le chien en station, vus de devant, les os du bras, de l’avant-bras et du pied doivent former une ligne à peu près verticale.
    • Epaules : Bien appliquées; vus de profil chez le chien immobile l’omoplate et l’humérus doivent former un angle aussi proche que possible de l’angle droit.
    • Coudes : Bien au corps.
    • Carpe : Légèrement coudé.
    • Métacarpe : Pas tout à fait droit.
  • Membres postérieurs :
    • Vue d’ensemble : Vus de derrière, l’os de la hanche, le fémur, le tibia et les os du pied doivent former une ligne verticale.
    • Jarret : L’angulation correcte est de la plus grande importance.
    • Ergots : Ils doivent être éliminés dès la naissance.

Pieds :

Coussinets solides et résistants.

Lien :

Club Français De L’Epagneul De Münster Et Du LanghaarCFEML
Wacourt
80150 Machiel

Laissez un commentaire

*