Logo Brivanimal

Bullmastiff

Bouton pour la version imprimable
Bullmastiff

Photo* d’origine : Fausto Moreno
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 2 Chiens de type Pinscher et Schnauzer, Molossoïdes, Chiens de montagne et de bouvier suisses et autres races.
Section 2 : Molossoïdes, type Dogue

Classificaion Arrêté du 27 arvril 1999 :

Non inscrit au L.O.F. : 1ère catégorie
L.O.F. : concerné par aucune catégorie (cf. CFBM)

Standard FCI n°157 :

Date de publication : 13/10/2010

Origine :

Grande-Bretagne

Caractère :

Puissant, endurant, actif et sûr. Plein d’ardeur, vigilant et fidèle.

Taille et poids :

Hauteur au garrotPoids
Mâles64 – 69 cm50 – 59 kg
Femelles61 – 66 cm41 – 50 kg

Bref aperçu historique :

Le Bullmastiff a été crée à partir des anciens Mastiff anglais et du Bulldog. Utilisé avant tout comme chien de garde et, autrefois, pour aider les gardes-chasse à lutter contre les braconniers. Le Bullmastiff est intelligent et observateur; il est très fiable aussi bien physiquement que mentalement et a la capacité d’évaluer une situation très rapidement. Sa bravoure et son courage dans la défense contre les intrus sont légendaires.

Aspect général :

Le bullmastiff est un chien puissant dans sa construction, harmonieux dans ses formes, donnant une impression de grande force mais sans lourdeur. Il est solide et actif.

Tête :

La tête doit être large et haute.

  • Région crânienne :
    • Crâne : Vu sous n’importe quel angle, le crâne est fort et carré; il est bien ridé quand le chien est attentif mais il ne l’est pas au repos.
      Large et haut.
    • Stop : Le stop est bien marqué.
  • Région faciale :
    • Truffe : Narines grandes et largement ouvertes. Le nez est large avec des narines largement ouvertes; il est plat et non pas pointu ni retroussé quand il est vu de profil.
    • Museau : Le museau est court. La distance de la truffe au stop doit représenter à peu près un tiers de la longueur de l’extrémité de la truffe au centre de l’occiput. Le museau est large sous les yeux et presque aussi large jusqu’à son extrémité, tronqué et coupé au carré, en formant un angle droit avec la ligne supérieure de la face et, en même temps, proportionné au crâne.
    • Lèvres : Les lèvres ne sont pas pendantes et ne doivent pas descendre sous le niveau de la mâchoire inférieure.
    • Mâchoires/dents : La mâchoire inférieure est large jusqu’à son extrémité. Mâchoires souhaitées d’égale longueur (articulé bout-à-bout) mais un léger prognathisme inférieur est admis mais non préféré. Les canines sont fortes et bien séparées. Les autres dents sont fortes, régulières et bien placées.
    • Joues : Joues bien développées.
    • Yeux : Sombres ou couleur noisette, de dimensions moyennes, bien séparés par la largeur du museau, avec un sillon entre eux. Les yeux clairs ou jaunes constituent un défaut grave.
    • Oreilles : En forme de V, formant un pli vers l’arrière; attachées haut et bien séparées, au niveau de l’occiput, donnant un aspect carré au crâne, ce qui est très important. Elles sont petites et de couleur plus foncée que le corps; la pointe de l’oreille doit être au niveau des yeux quand le chien est attentif. L’oreille en rose est un défaut grave.

Cou :

Bien galbé, de longueur modérée, très musclé et dont le périmètre égale presque celui du crâne.

Corps :

  • Dos : Dos court et droit, donnant un port ramassé. Le dos n’est pas court au point de gêner le chien dans son mouvement. Le dos de carpe et le dos ensellé sont des défauts graves.
  • Rein : Le rein est large et musclé et le flanc bien descendu.
  • Poitrine : Poitrine large et haute, bien descendue entre les membres antérieurs. La région sternale est bien descendue.

Queue :

Attachée haut, forte à la base, allant en s’amenuisant régulièrement vers l’extrémité, atteignant le jarret, portée droite ou incurvée mais pas à la manière des chiens courants. La queue déviée en manivelle est un défaut grave.

Membres :

Les membres antérieurs sont puissants et droits, avec une bonne ossature ; ils sont bien séparés et bien d’aplomb, vus de devant.

  • Membres antérieurs :
    • Epaules : Les épaules sont musclées, obliques et puissantes mais pas trop chargées.
    • Métacarpes : Les canons métacarpiens sont droits et forts.
  • Membres postérieurs :
    Les membres postérieurs sont forts et musclés.

    • Jambe : Jambe bien développée, dénotant la puissance et l’activité, mais sans lourdeur.
    • Jarrets : Les jarrets sont modérément coudés. Les jarrets de vache sont un défaut grave.
    • Pieds : Les pieds ne sont pas grands. Ce sont des pieds de chat aux doigts arrondis, bien cambrés. Les coussinets sont durs. Les ongles noirs sont souhaitables. Les pieds écrasés constituent un défaut grave.

Lien :

Club Français du Bullmastiff Et Du Mastiff
HERVAULT
36240 Écueillé

Laissez un commentaire

*