Logo Brivanimal

Broholmer

Bouton pour la version imprimable
Broholmer

Photo* d’origine : Pleple2000
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 2 : Chiens de type Pinscher et Schnauzer, Molossoïdes et chiens de montagne et de bouvier suisses
Section 2 : Molossoïdes, type dogue

Standard FCI n°315 :

Origine :

Danemark

Caractère :

Calme, d’un caractère équilibré, amical, mais vigilant. Il doit être très sûr de lui.

Taille :

  • Mâles hauteur au garrot environ 75 cm, poids 50-70 kg
  • femelles hauteur au garrot environ 70 cm, poids 40-60 kg

Bref aperçu historique :

Le type du Broholmer est connu depuis le Moyen-Age; à cette époque, ce chien était utilisé pour courir le cerf. Plus tard, il servit principalement de chien de garde pour de grands domaines et des manoirs. Vers la fin du 18ème siècle, ces chiens furent élevés en race pure, et leur nombre augmenta grâce au comte de Sehested de Broholm, dont le nom fut donné à la race. Après la seconde guerre mondiale, la race était presque éteinte, mais vers 1975, un groupe d’amateurs dévoués, organisé plus tard sous le nom de « société pour la reconstruction du Broholmer », association soutenue par le Kennel Club danois, se mit au travail pour faire revivre la race.

Aspect général :

Chien de grande taille, de type dogue, inscriptible dans un rectangle et construit en force; ses allures sont régulières et énergiques. Son aspect extérieur est dominé par son avant-main puissant. La tête est massive et large; le cou est fort et présente un peu de peau lâche; la poitrine est large et bien descendue. Au repos, la tête est portée assez bas, inclinée vers le sol, et la queue est tombante en forme de sabre. Quand le chien est en action, la queue est portée plus haut, mais pas sur le dos. Si le chien est attentif ou excité, la tête est portée plus haut et la queue se relève au-dessus de l’horizontale.

Allures :

Régulières, la tête baissée. Les allures naturelles sont le pas et le trot.

Robe :

  • Qualité du poil : Court et bien couché, avec un sous-poil épais.
  • Couleur du poil : Fauve avec masque noir; rouge doré; noire. Les marques blanches sur le poitrail, aux pieds et à l’extrémité de la queue sont facultatives.

Proportions importantes :

Le crâne et le museau sont de longueur égale.

Peau :

Bien pigmentée et épaisse; en général ample, surtout au cou.

Tête :

  • Région crânienne :
    • Crâne : Large et assez plat. L’axe supérieur du crâne est parallèle, mais se situe un peu plus haut que celui du chanfrein.
    • Stop : Pas trop marqué.
  • Région faciale :
    • Truffe : Grosse et noire.
    • Museau : Massif, paraît assez court à cause de la lourde tête. Les mâchoires sont de longueur égale.
    • Lèvres : Pendantes, mais sans excès.
    • Mâchoires/dents : Mâchoires fortes avec une musculature bien développée. Articulé en ciseaux ou en pince.
    • Yeux : Ronds, pas trop grands; leur couleur va d’ambre clair à foncé. Ils expriment une grande assurance.
    • Oreilles : De grandeur moyenne, attachées assez haut, elles tombent contre les joues.

Cou :

Très puissant et musclé, avec un peu de fanon, mais sans exagération.

Corps :

  • Ligne du dessus : Droite.
  • Garrot : Fort et bien marqué.
  • Dos : Assez long.
  • Croupe : De longueur moyenne, légèrement inclinée.
  • Poitrine : Puissante et bien descendue, avec un poitrail bien développé.

Queue :

Attachée assez bas, elle est large à sa naissance. Elle est portée tombante sans franges ni panache. Quand le chien est en action, la queue se relève jusqu’à l’horizontale, de préférence pas plus haut. Elle ne doit jamais être portée sur le dos ou enroulée.

Membres :

  • Membres antérieurs :
    • Vue d’ensemble : Les antérieurs sont forts, droits et puissants avec des bras musclés. La longueur des membres et leur angulation permet un mouvement dégagé de bonne amplitude au pas et au trot.
    • Bras : Très musclé.
    • Coudes : Ils se meuvent près du corps.
    • Avant-bras : Droit et puissant.
    • Métacarpe : Pas trop long.
    • Pieds antérieurs : Ronds et serrés.
  • Membres postérieurs :
    • Vue d’ensemble : Les postérieurs, puissants et musclés, présentent une angulation qui permet une forte poussée. Vus de derrière, les postérieurs sont droits et parallèles.
    • Cuisse : Forte et musclée.
    • Métatarse : Pas trop long.
    • Pieds postérieurs : Serrés, comme les antérieurs.

Laissez un commentaire

*