Logo Brivanimal

Bouvier Australien Courte Queue

Bouton pour la version imprimable
Bouvier australien courte queue

Photo* d’origine : Wendy Hodges
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 1 : Chien de berger et de bouvier (sauf chiens de bouvier suisses).
Section 2 : Chiens de bouvier (sauf chiens de bouvier suisses).

Standard FCI n°351 :

Origine :

Australie

Caractère :

Le « Courte queue » est naturellement doué pour manœuvrer et contrôler le bétail. Il est fidèle, courageux et dévoué. Il est toujours en éveil, vigilant et obéissant, quoique méfiant avec les étrangers. Il doit toujours se montrer docile lors de la présentation en ring d’exposition.

Taille :

  • Mâles : 46 à 51 cm (18 à 20 pouces) au garrot.
  • Femelles : 43 à 48 cm (17 à 19 pouces) au garrot.

Les mâles et les femelles dont la taille est supérieure ou inférieure aux tailles indiquées sont à écarter.

Bref aperçu historique :

Le « Courte Queue » a une longue histoire en Australie et a été élevé avec soin pour conduire le bétail au début du 19e siècle. Concernant le vrai fondateur de la race, il y a deux écoles. La première version cite un certain Thomas Simpson Hall qui a croisé des chiens de troupeau du nord de l’Angleterre, les Smithfield, avec des Dingos, chiens indigènes d’Australie, créant ainsi le premier chien de bouvier australien connu sous le nom de « Chien de pied de Hall » (vers 1830). Dans la deuxième version, un bouvier du nom de Timmins de Bathurst, Nouvelle-Galles du Sud, a croisé en 1830 un Smithfield avec le Dingo. Les produits , des chiens rouges à queue courte, furent connus sous le nom de « Mordeurs de Timmins ».
Ces chiens étaient formidables au travail mais il s’avéra qu’ils avaient la dent trop dure avec le bétail. Il fallut faire un autre croisement. On introduisit un Collie bleu merle à poil court et le résultat fut la création d’un excellent chien à tout faire, l’ancêtre de l’actuel Bouvier courte queue.
Le Smithfield apporta la queue courte naturelle, le Dingo la couleur rouge et également la capacité à accepter naturellement les dures conditions des régions reculées de l’intérieur de l’Australie. La couleur bleue vient du Collie bleu merle qui était également connu sous le nom de « Coolie allemand ».
En général, les « Courtes queues » furent élevées dans les vastes régions rurales de l’Australie et seul un petit nombre fut inscrit dans les livres généalogiques.
En 2001, cette race qui existe de longue date prit le nom de « Bouvier australien courte queue ».

Utilisation :

Comme son nom l’indique, la fonction première de ce chien et dans laquelle il n’a pas son pareil, est le contrôle et la gouverne du bétail, que ce soit dans de vastes espaces ou sur des surfaces restreintes et également dans des conditions très dures. Il est toujours en éveil, extrêmement intelligent, vigilant, courageux et sûr; son dévouement absolu pour ce qu’il a à accomplir en fait le chien de bouvier idéal.

Aspect général :

Chien de travail bien proportionné, plutôt construit dans un carré, qui a l’aspect d’un chien rustique et dur à la tâche. Il a suffisamment de substance pour donner l’impression qu’il est capable de supporter de longues périodes de travail pénible, quelles que soient les conditions.

Allures :

La correction des allures est primordiale. Les allures sont franches, dégagées, souples et faciles. Le mouvement des épaules et des membres antérieurs est en harmonie avec la poussée puissante des postérieurs. Il faut absolument que l’action puisse être rapide et soudaine.

Robe :

  • Qualité du poil : Le poil de couverture est modérément court, droit, dense et de texture moyennement rude. Le sous-poil est court, dense et doux. Le poil autour du cou est plus long et forme une légère collerette. Le poil sur la tête, les membres et les pieds, est court.
  • Couleur du poil :
    • Bleu : Le chien doit être bleu ou bleu marbré, unicolore. La tête peut porter des marques noires. Les marques noires sur le corps sont admises.
    • Truité de rouge : La couleur doit consister en une bonne quantité de petites taches rouges (truitures) également réparties sur tout le corps, y compris le sous-poil, qui n’est ni blanc ni crème, avec ou sans marques d’un rouge plus foncé sur la tête. Les marques rouges sur le corps sont admises.

Tête :

  • Région crânienne :
    • Crâne : Large entre les oreilles et plat, il se rétrécit légèrement vers les yeux.
    • Stop : Léger mais net.
  • Région faciale :
    La face est de longueur moyenne, bien remplie sous les yeux; les mâchoires puissantes et hautes vont en s’amenuisant vers un bout de museau tronqué et fort.

    • Truffe : Noire, quelle que soit la couleur de la robe.
    • Museau : Tronqué et fort.
    • Mâchoires/dents : Les dents sont fortes, saines et régulièrement espacées. Les incisives inférieures s’articulent derrière les supérieures qu’elles ne font que toucher.
    • Joues : Musclées sans être viandeuses.
    • Yeux : Les yeux doivent être de forme ovale et de dimensions moyennes, ni ronds ni proéminents. Ils expriment la vivacité et l’intelligence et cependant la méfiance. Ils sont de couleur marron foncé.
    • Oreilles : Modérément petites, dressées et presque pointues. Attachées haut et cependant bien écartées. Le pavillon est modérément épais. La face interne de l’oreille doit être bien garnie de poil.

Cou :

Le cou est exceptionnellement fort, galbé, musclé et de longueur moyenne. Il s’élargit pour se fondre avec le tronc ; il est exempt de fanon.

Corps :

La longueur du corps, de la pointe du sternum à la pointe de la fesse, doit être égale à la hauteur au garrot.

  • Dos : Horizontal, large et fort.
  • Rein : Bien descendu et musclé.
  • Poitrine : Les côtes bien cintrées se rétrécissent dans leur moitié inférieure pour former une poitrine modérément large et bien descendue.

Queue :

La queue n’est pas coupée. A L’état naturel, elle ne dépasse pas 10 cm (4 pouces). Elle est attachée haut mais n’est pas portée beaucoup plus haut que le niveau du dos.

Membres :

  • Membres antérieurs :
    • Vue d’ensemble : Ont une bonne ossature et sont bien musclés. Vus sous n’importe quel angle, ils sont parfaitement droits.
    • Epaule : Nettes, musclées et inclinées.
    • Coude : Parallèles au corps.
    • Pieds antérieurs : Doivent être ronds, forts avec des coussinets épais et des doigts bien cambrés et bien serrés. Les ongles sont forts, courts et de couleur foncée.
  • Membres postérieurs :
    • Vue d’ensemble : Arrière-main large, puissant et musclé. Vus de derrière, les membres postérieurs, du jarret au pied sont droits et ne sont ni serrés ni trop largement écartés.
    • Cuisse : Bien développée.
    • Grasset (genou) : Modérément angulé.
    • Jarret : fort, modérément descendu et suffisamment coudé.
    • Pieds postérieurs : Doivent être ronds, forts avec des coussinets épais et des doigts bien cambrés et bien serrés. Les ongles sont forts, courts et de couleur foncée.

Lien :

Club Français Des Bouviers Australien Et Des Kelpies
Le Rouvet
19310 Brignac-la-Plaine

Laissez un commentaire

*