Logo Brivanimal

Black And Tan Coonhound

Bouton pour la version imprimable
Black and tan coonhound

Photo* d’origine : Canarian
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 6 : Chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées
Section 1 : Chiens courants de grande taille

Standard FCI n°300 :

Origine :

Etat-Unis D’Amérique

Caractère :

D’un caractère équilibré, sociable et pacifique. En tant que chien courant, il doit être apte à travailler en contact avec d’autres chiens. Certains sujets sont parfois réservés, mais ils ne sont jamais craintifs ni vicieux. Les sujets agressifs envers l’être humain ou d’autres chiens sont hautement indésirables.

Taille :

Pour les mâles : 63-68 cm (25 à 27 pouces)
pour les femelles : 58-63 cm (23 à 25 pouces)
Les chiens qui dépassent la taille maximale ne doivent pas être pénalisés si leur aspect général est équilibré et si leur état de santé est bon.

Bref aperçu historique :

Le chien noir et feu pour la chasse au raton laveur est avant tout et dans son essence un chien courant qui suit la voie du gibier au sol et qui force sa proie à se réfugier sur un arbre; il est apte à résister aux rigueurs de l’hiver et aux chaleurs de l’été et est capable de surmonter les difficultés les plus grandes que peut présenter le terrain dans lequel il est appelé à travailler. Employé principalement au pistage du raton laveur qu’il force à se réfugier sur un arbre, il suit la voie du gibier uniquement au flair. Ses aptitudes et son courage le rendent propre à la chasse au chevreuil, à l’ours, au lion de montagne et à d’autres gros gibiers. Le club responsable de la race demande aux juges de tenir largement compte de ces aptitudes quand ils évaluent les qualités d’un sujet. Le chien pour la chasse au raton laveur impressionne par sa puissance, son agilité et sa vigilance. Il en impose immédiatement par sa démarche énergique et rythmée aux foulées de grande amplitude. Vu son activité de chien de chasse, tout sujet devrait disposer d’une ossature modérément lourde et d’une musculature de bonne tonicité. Les mâles ont une ossature et une musculature plus développées que les femelles.

Allures :

Vu de profil, le pas du chien noir et feu pour la chasse au raton laveur est dégagé et élégant avec une bonne allonge des antérieurs et une forte poussée des postérieurs. Vus de face, les antérieurs, en ligne avec le corps dans sa largeur, se lancent en avant sans effort et sans jamais se croiser. Vus de derrière, les canons métatarsiens se meuvent sur la même ligne que les membres antérieurs et ne sont ni trop écartés ni trop serrés. Quand la vitesse du trot augmente, les pieds ont tendance à converger vers le centre de gravité et à former une piste simple, ce qui est un signe de robustesse, de bon équilibre et de vigueur. En action, le port de la tête et de la queue est fier; la ligne du dessus reste horizontale.

Robe :

  • Qualité du poil : Court mais serré afin de résister aux rudesses du climat.
  • Couleur du poil : Comme l’indique le nom, la couleur est un noir de charbon avec des marques feu de couleur intense au-dessus des yeux, sur les faces latérales du museau, au poitrail, aux membres et aux faces postérieures supérieures des cuisses (culottes); il y a de petites marques noires en coups de crayon sur les doigts.

Proportions importantes :

  • Mesurée de la pointe de l’épaule à la pointe de la fesse, la longueur du corps est égale ou dépasse de peu la hauteur au garrot mesurée du garrot au sol.
  • La taille est proportionnée à la constitution générale du chien qui n’apparaît ni haut sur pattes ni près de terre.

Tête :

La tête est nettement dessinée. De la protubérance occipitale à l’extrémité de la truffe elle mesure entre 9-10 pouces (23 à 25,5 cm) chez les mâles et entre 8 à 9 pouces (20 à 23 cm) chez les femelles. L’expression est attentive, aimable et ardente. La peau est exempte de plis.

  • Région crânienne :
    • Crâne : Sa forme est proche de l’ovale. Vues de profil, les lignes supérieures du crâne et du chanfrein (museau) sont pratiquement parallèles.
    • Stop : Moyennement prononcé, placé à mi-chemin entre la protubérance occipitale et l’extrémité de la truffe.
  • Région faciale :
    • Truffe : De couleur noire ; les narines sont bien ouvertes.
    • Lèvres : Bien développées et d’un aspect typique pour un chien courant.
    • Mâchoires/dents : Bonne occlusion, articulé en ciseaux.
    • Yeux : De couleur noisette à brun foncé, presque ronds et pas profondément enfoncés dans les orbites.
    • Oreilles : Attachées bas et bien en arrière. Elles pendent en formant des plis gracieux, ce qui donne au chien un air imposant.
      Sans tension, en longueur elles dépassent facilement l’extrémité du nez. Elles sont attachées au niveau des yeux ou un peu plus bas.

Cou :

Musclé, oblique, de longueur moyenne. La peau ne présente pas de fanon exagéré.

Corps :

  • Dos : Horizontal, puissant et bien soutenu.
  • Poitrine : Elle descend au minimum jusqu’au niveau des coudes. le chien a des côtes bien développées, rondes et bien cintrées qui ne s’aplatissent pas sur les faces latérales du thorax.

Queue :

Attachée un peu plus bas que la ligne du dessus, elle est forte et portée librement, mais chez le chien en action, elle forme environ un angle droit avec le dos.

Membres :

  • Membres antérieurs :
    • Vue d’ensemble : Les antérieurs sont droits.
    • Epaules : Puissantes.
    • Coudes : Tournés ni en dedans ni en dehors.
    • Métacarpes : Forts, en position verticale.
    • Pieds antérieurs : Compacts, les doigts pourvus de bonnes jointures et fortement cambrés; les coussinets sont épais et résistants.
  • Membres postérieurs :
    • Vue d’ensemble : Ils jouissent d’une bonne ossature et sont bien musclés. De la hanche au jarret ils sont longs et nerveux, du jarret aux coussinets courts et forts. En position debout sur une surface plane, les postérieurs sont campés du derrière et forment du jarret au coussinet un angle droit par rapport au sol.
    • Grasset et jarret : Bien coudés, pas tournés ni en dedans ni en dehors.
    • Pieds postérieurs : Compacts, les doigts pourvus de bonnes jointures et fortement cambrés; les coussinets sont épais et résistants.

Laissez un commentaire

*