Logo Brivanimal

Berger De Brie (Briard)

Bouton pour la version imprimable
Berge De Brie - Briard

Photo* d’origine : Birgit Balzer
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 1 : Chiens de berger et de bouvier (sauf chiens de bouvier suisse)
Section 1 : Chien de berger

Standard FCI n°113 :

Origine :

France

Caractère :

Le Berger de Brie a un caractère équilibré, ni agressif, ni peureux. Le caractère du Berger de Brie doit être sage et hardi.

Taille :

  • Mâle : 62 cm à 68 cm au garrot.
  • Femelle : 56 cm à 64 cm au garrot.

Bref aperçu historique :

Très longtemps connu sous l’appellation de Chiens de Berger français de Plaine. C’est en 1809, dans le « Cours complet d’agriculture » de l’abbé Rozier, que nous voyons apparaître pour la première fois le nom de chien de Brie.
Il a été élevé et sélectionné pour ses aptitudes à conduire et à garder les troupeaux. Il a également été utilisé par l’armée française pendant les deux guerres mondiales, il fut entre autre sentinelle et chien ambulancier recherchant les blessés sur les champs de bataille.

Aspect général :

Le Briard est un chien rustique, souple, musclé et bien proportionné, vif et éveillé.

Allures :

Régulières, souples, harmonieuses, de façon à ce que le chien effectue ses déplacements et son travail avec le minimum d’efforts et de fatigue. Le Berger de Brie doit avoir un trot allongé avec une bonne amplitude du mouvement et une bonne poussée de l’arrière.

Robe :

  • Qualité du poil : Flexueux, long, sec (genre poil de chèvre) avec un léger sous-poil.
  • Couleur du poil : La robe est noire, fauve, fauve charbonné (légèrement à moyennement) souvent masquée, grise ou bleue. La robe d’un fauve chaud peut présenter un éclaircissement ton sur ton aux extrémités et sur les parties déclives (fauve marqué de sable). La robe noire, la robe grise et la robe bleue peuvent présenter de même des parties plus claires ton sur ton. Toutes les robes peuvent plus ou moins grisonner.

Proportions importantes :

Le Berger de Brie est un chien médioligne. La longueur du corps, de la pointe de l’épaule à la pointe de la fesse doit être légèrement supérieure à la hauteur au garrot.
La tête est longue : 2/5 de la hauteur au garrot. La largeur du crâne est légèrement inférieure à la moitié de la longueur de la tête. Le crâne et le chanfrein sont de même longueur.

Tête :

Forte, longue, garnie de poils formant barbe, moustache, sourcils voilant légèrement les yeux. Vue de profil, les lignes du crâne et du chanfrein sont parallèles.

  • Région crânienne :
    • Crâne : Fort, très légèrement arrondi vu de profil.
    • Stop : Marqué, à égale distance de l’occiput et de l’extrémité du nez.
  • Région faciale :
    • Truffe (nez) : La truffe est forte. Les narines sont bien ouvertes. La truffe est toujours noire sauf chez les chiens bleus qui ont la truffe bleue ou bleuâtre.
    • Museau : Le bout de museau est plutôt carré. Le museau est fort, suffisamment large et jamais pointu.
    • Chanfrein : Droit.
    • Lèvres : Jointives.
    • Mâchoires, dents : Mâchoires fortes ; dents blanches. Articulé en ciseaux.
    • Yeux : Ovales. Horizontaux, bien ouverts, plutôt grands, de couleur foncée. Chez les sujets bleus, les yeux légèrement plus clairs sont admis.
    • Oreilles : Attachées haut, non plaquées et plutôt courtes si elles sont laissées naturelles. La longueur du cartilage de l’oreille non coupée doit être égale ou légèrement inférieure à la moitié de la longueur de la tête. Les oreilles sont toujours plates et couvertes de poils longs. Si elles sont coupées, dans les pays où cette pratique n’est pas interdite, elles doivent être portées droites, ni divergentes, ni convergentes.

Cou :

Cou musclé et dégagé des épaules.

Corps :

  • Ligne du dessus : Le dos est droit. Le rein est court et ferme.
  • Croupe : Peu inclinée, de forme légèrement arrondie.
  • Poitrine : Large et longue, bien descendue jusqu’aux coudes ; côtes bien cintrées.

Queue :

Entière, portée bas, elle descend au moins jusqu’à la pointe du jarret, sans déviation, formant un léger crochet en forme de J. En action, la queue peut être portée au plus haut dans le prolongement de la ligne du dessus.

Membres :

Bien musclés avec forte ossature et aplombs réguliers.

  • Membres antérieurs :
    • Epaules : Obliques, bien angulées, moyennement longues, bien appliquées contre la paroi thoracique.
    • Coudes : Dans l’axe du corps.
    • Avant bras : Droits et musclés.
    • Métacarpes : Légèrement inclinés, vus de profil.
    • Pieds antérieurs : Forts, ronds et bien dans l’axe du corps. Les ongles sont toujours noirs (sauf chez les chiens bleus) et les coussinets sont durs. Les doigts doivent être serrés et bien cambrés.
  • Membres postérieurs :
    • Cuisses : Musclées.
    • Jarrets : Pas trop près de terre et bien coudés.
    • Métatarses : Parfaitement verticaux, vus de derrière.
    • Pieds postérieurs : Forts, ronds. Les ongles sont toujours noirs (sauf chez les chiens bleus) et les coussinets sont durs. Les doigts doivent être serrés.
    • Ergots : Par tradition, les bergers ont tenu à conserver le double ergot. Les ergots forment des pouces bien séparés avec ongles, assez près du pied.

Lien :

Association du berger de Brie
43 rue du muguet
57155 Marly

Laissez un commentaire

*