Logo Brivanimal

Basset Suédois

Bouton pour la version imprimable
Basset Suédois

Photo* d’origine : Per Killingmo
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Classification FCI :

Groupe 6 : Chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées
Section 1 : Chiens courants de petite taille

Standard FCI n°130 :

 

Origine :

Suède

Caractère :

Ardent et d’un caractère équilibré, il n’est jamais agressif, craintif ou peureux.

Taille :

Hauteur au garrot :

  • Taille idéale pour les mâles : 35 cm; elle peut varier entre 32 et 38 cm
  • Taille idéale pour les femelles: 33 cm; elle peut varier entre 30 et 36 cm

Bref aperçu historique :

Le Basset de Westphalie, chien courant allemand de petite taille, fut introduit en Suède en 1910. Les premiers chiens furent enregistrés en 1913, mais avant 1930 on ne sait pas grand-chose de cette race. C’est à partir de cette époque qu’elle s’est fait sa réputation par son excellent travail sur la voie du chevreuil. Jusqu’à cette époque, le chevreuil était rare, mais lorsqu’il augmenta en nombre et se répandit plus loin au nord, l’attention des chasseurs fut attirée par les avantages que présentaient ces petits chiens courants pour la poursuite de ce gibier. En 1947, la variété suédoise de ce basset, qui dépassait de 2 cm la hauteur au garrot de la race d’origine, reçut le nom de Drever et, en 1953, le Drever fut reconnu comme race suédoise. Le Drever est considéré comme un chien de toute première qualité dans la voie du chevreuil, mais c’est aussi un chien courant très sûr dans la voie du lièvre et du renard. Essentiellement, le Drever doit être construit comme un chien pisteur. Il doit être efficace dans les conditions de climat et de terrain en Suède. Le Drever est strictement détenu comme chien de chasse, pratiquement jamais comme chien de compagnie.

Aspect général :

Assez long de corps et passablement bas sur pattes. Son aspect est plus celui d’un chien robuste et fort, qu’élégant et rapide. Il est de belle prestance, ses muscles sont bien développés et il donne l’impression d’être agile. La conformation des mâles et des femelles est nettement différente.

Allures :

Mouvement régulier des membres parallèles couvrant bien du terrain. La ligne du dos reste horizontale.

Robe :

  • Qualité du poil : Rude, droit et bien couché. Il est plus court sur la tête, les oreilles et les parties inférieures des membres. Il est plus long au cou, sur le dos et à la face postérieure des cuisses. A la face inférieure de la queue, le poil est touffu sans former de franges.
  • Couleur du poil : Toutes les couleurs panachées de blanc sont admises. Les sujets de couleur foie (marron) ou totalement blancs ne sont pas admis. Les couleurs doivent être nettement délimitées. Les marques blanches doivent être visibles de tous côtés, formant de préférence une liste, un collier entier autour du cou et des marques blanches aux membres, aux pieds et à l’extrémité de la queue. Les marques symétriques sont préférées.

Proportions importantes :

La distance du sol au sternum doit être égale à 40 % de la hauteur au garrot. La longueur du museau doit être égale à celle du crâne.

Tête :

Plutôt grande par rapport au corps, assez allongée et s’amenuisant vers la truffe. La longueur du museau doit être égale à celle du crâne.

  • Région crânienne :
    • Crâne : Il n’est que légèrement bombé.
    • Stop : Peu marqué.
  • Région faciale :
    • Truffe : Noire, avec des narines bien développées et largement ouvertes.
    • Museau : Vu de dessus et de profil, le museau est bien développé; il n’est jamais en sifflet. Le chanfrein est droit ou très légèrement convexe.
    • Lèvres : Serrées, bien jointives et couvrant bien les dents. La commissure labiale n’est pas visible.
    • Mâchoires/dents : Mâchoires fortes avec un articulé en ciseaux régulier, parfait et complet. L’articulé en pince est admis.
    • Yeux : Brillants et très expressifs, ni saillants, ni hagards. Ils sont de couleur brun foncé. Les bords des paupières épousent bien le globe oculaire.
    • Oreilles : Attachées assez bas, elles sont de longueur et de largeur moyennes et tombent sans plis. Elles sont accolées aux joues et les extrémités sont arrondies.

Cou :

Relativement long et puissant, il se fond harmonieusement dans les épaules. La peau est souple et sans fanon.

Corps :

  • Ligne du dessus : Horizontale.
  • Garrot : Bien dessiné chez les mâles.
  • Dos : Puissant et musclé.
  • Rein : Fort et relativement court. Vu de profil légèrement voussé.
  • Croupe : Légèrement inclinée, longue et large.
  • Poitrine : Bien développée, de section ovale et descendant nettement plus bas que les coudes. Les côtes sont bien développées vers l’arrière. Manubrium du sternum bien dessiné.
  • Ligne du dessous et ventre : La ligne du sternum rejoint sans heurt le profil du ventre qui remonte légèrement.

Queue :

Longue et épaisse à sa naissance. De préférence pendante, elle peut être portée plus haut, mais jamais sur le dos.

Membres :

  • Membres antérieurs :
    • Vue d’ensemble : Les antérieurs sont droits vus de face; leur ossature est forte.
    • Epaules : Les épaules sont longues, larges, musclées et le garrot est bien sorti. Elles sont bien attachées à la paroi thoracique. Vues de profil, elles forment un angle de 50° avec l’horizontale.
    • Bras : Relativement long et large. Il est bien au corps tout en restant parfaitement mobile. Il forme un angle de 100° avec l’omoplate.
    • Coudes : Tournés ni en dedans ni en dehors.
    • Métacarpe : Elastique; vu de profil, il est légèrement incliné par rapport à l’avant-bras.
    • Pieds antérieurs : Fermes, avec des doigts bien serrés et des coussinets bien développés. Les pieds ne sont tournés ni en dedans ni en dehors.
  • Membres postérieurs :
    • Vue d’ensemble : Vus de derrière, les postérieurs sont parallèles.
    • Cuisse : Large avec une musculature bien développée.
    • Grasset : Bien coudé.
    • Jarret : Large, fort et bien angulé.
    • Métatarse : Court et presque vertical.
    • Pieds postérieurs : Comme les antérieurs.

Laissez un commentaire

*