Logo Brivanimal

Chiens de 1ère et de 2ème catégorie : chiens dits dangereux

Souvent, hélas après des accidents, on entend parler de chiens de catégorie 1 ou 2. Mais qu’est-ce que cela signifie ?


Ces catégories n’ont rien à voir avec les catégories qui servent au classement des races pour La S.C.C. Elles ont été créées pour classer les races de chiens selon le « risque » qu’elles représentent. Il y en a trois:

  • Catégorie 1 : Chiens d’attaque.
    Chiens compris dans cette catégorie:

    American staffordshire
    Tosa inu
    Rottweiler
    • Chiens assimilables Staffordshire Terrier
    • Chiens assimilables American staffordshire terrier non L.O.F. (chiens appelés Pit-bull)
    • Chiens assimilables Mastiff non L.O.F. (chiens appelés Boerbull)
    • Chiens assimilables Tosa non L.O.F.

    Notice à l’usage des propriétaires de chien de 1ère catégorie

  • Catégorie 2 : Chiens de défense.
    On y retrouve les races :

    • Staffordshire Terrier
    • American Staffordshire Terrier
    • Tosa
    • Plus les Rottweiler inscrit ou non au L.O.F.

    Notice à l’usage des propriétaires de chien de 2ème catégorie

    Ces deux catégories ont été fixées par l’arrêté du 27 avril 1999.

    Modalités de la déclaration en mairie et de l’obtention du permis de détention

  • Catégorie 3 : Toutes les autres races.
    Boxer, Beauceron, Bull Terrier, Dogue argentin, Dogue de Bordeaux (uniquement les L.O.F., les types dogue de bordeaux, non-inscrit à un livre généalogique reconnu par le ministère de l’agriculture, faisant partis de la première catégorie, cf SABD), les chiens de race Mastiff (étant inscrit L.O.F.) ne sont pas concernés par cette loi (cf CFBM),…

P.S:
Concernant la catégorie trois, elle n’est effectivement pas citée dans l’arrêté du 27 avril 1999. Cependant, il nous semble logique que toute race n’appartenant ni à la catégorie 1, ni à la 2 doit bien se retrouver quelque part. On pourrait être puriste et les classer en « sans catégorie ».
Or, nos recherches nous ont amenés à constater que, lors de la souscription d’une assurance/mutuelle, il était demandé de classifier le chien et trois catégories sont effectivement proposées (catégorie 3 : autre race).
Enfin, cette pseudo-catégorie permet de rassurer certains maîtres pensant que leur chien appartient nécessairement à l’une ou l’autre des catégories des chiens dits dangereux.

Laissez un commentaire

*