Logo Brivanimal

Evolution du chiot ses trois premiers mois

Bouton pour la version imprimable

Chiot bouledogue françaisCet article est mis dans la partie Adoption d’un chien car il est bien de savoir dans quel état d’esprit se trouve l’animal lors de son arrivée parmi vous.
Pendant cette période le jeune chien connait un développement rapide. Chaque étape est très importante pour lui afin d’acquérir un bon équilibre physique et psychique. Il faut absolument qu’il passe ce moment auprès des siens (mère, frères et sœurs) contrairement à ce que pouvait dire certains il y a encore quelques temps (élevage par l’homme depuis la naissance).


Cette partie de la vie du chiot peut être découpée en trois périodes.

  • La période néonatale : 0 à 15 jours
    Les deux grandes activités qui l’occuperont la majeure partie du temps sont se nourrir et dormir.
    Les jeunes resteront très proches de leur mère, car très dépendants d’elle.
    Il faut respecter les phases de sommeil même si le chiot est très agité pendant. A la naissance, le système nerveux est peu développé (aveugle, sourd, coordination faible,…). Ils ont besoin de calme pour obtenir une bonne maturation neurologique.
    Ils basculeront entre des moments de fortes agitations et des moment de calmes.
  • La période transitoire : 15 à 21 jours
    Le chiot voit ses sens se développer rapidement. Il est alors soumis à un tas de nouveaux stimuli (auditifs, visuels,…) qui lui permettent de mieux appréhender le monde qui l’entoure.
    Le développement musculaire se poursuit et il devient capable de se lever un peu plus longtemps.
  • La période de socialisation : 21 jours à 3 mois
    C’est maintenant que le chiot va apprendre à interagir avec autrui et le monde qui l’entoure.
    Les jeunes deviennent de plus en plus indépendants. Si au début, ils peuvent encore téter leur mère, cette dernière va progressivement les repousser et régurgiter pour les habituer à une nourriture solide.
    La défécation n’est plus un simple réflexe mais devient petit à petit contrôlée.
    Le tonus musculaire et la coordination acquis permettent à la petite famille de faire de petites balades en dehors du nid.
    Lors de ces sorties, les chiots se socialisent avec leur milieu (odeurs, objets,…) et aussi leurs congénères.
    Par le biais du jeu, ils apprennent à dominer, à être dominés, les postures d’attaque et les gestes de défense.

Chiot invitant au jeu :

  • partie antérieur du corps tapit au sol
  • partie postérieur du corps levée
  • la queue se balance
  • jappements

Le jeune chien peut aussi s’écarter du reste de la troupe pour jouer seul. Il va donc plus développer ses sens en manipulant un objet.
A l’âge de cinq semaines, le chiot deviendra un peu possessif avec un os ou un jouet. Il commence à défendre ce qu’il pense être à lui.
La mère commencera à lui enseigner la morsure inhibée.

Voila en quelques mots, ce que le petit nouveau a vécu avant d’arriver chez vous.
A l’âge de 3 mois, il est dans sa période juvénile. C’est à votre tour de continuer l’éducation et de lui apprendre les bons gestes face aux différentes situations auxquelles il devra faire face.
A 4 mois le chien est encore un peu maladroit, il deviendra vite agile.
Vers l’âge de 6 mois (ce qui correspond à la maturité sexuelle à peu près), le chiot ressemble déjà physiquement plus à un chien adulte.

Laissez un commentaire

*