Logo Brivanimal

Une assurance pour mon chat

Bouton pour la version imprimable

Avoir un animal de compagnie représente une charge financière qui peut être fortement élevée en cas d’accident ou de maladies graves (actes chirurgicaux,…) sur un chat. C’est pourquoi, l’idée d’une mutuelle qui pourrait aider à assumer un tel coût semble intéressante.
Aujourd’hui, de plus en plus d’organismes proposent ce service.
Que couvrent-ils ? A quelles conditions ? A quelle hauteur ?


Les formules proposées par les différents assureurs se présentent généralement ainsi:

  1. Formule « simple » : C’est la formule qui couvre le moins. Selon l’assureur, vous pouvez être remboursé de 50% des frais (examens, médicaments…) ou bien couvert uniquement pour les frais chirurgicaux. En ce qui concerne les actes courants (vaccination, stérilisation,..), ils ne seront pas couverts.
  2. Formule « confort » : Les remboursement peuvent aller jusqu’à 80% pour certains organisme. Pour d’autres, en plus de l’intervention chirurgicale, les frais d’hospitalisation de « longues durées » (souvent au delà de 48H) sont pris en charges et parfois les actes courants.
  3. Formule « premium » : Une prise en charge à 100 % ! C’est ce qui est promis sur certaines brochures. De plus, l’assurance prendra en charges tous types de soins, de l’acte chirurgicale aux plus courants.

Généralement, on vous proposera ces trois formules mais, vous l’aurez compris, il est important de bien lire les contrats avant toute signature. En regardant rapidement, on pourrait croire qu’elles se valent toutes or elles ne remboursent pas à la même hauteur et chacune couvre plus ou moins de soins (certaines couvrent tous frais vétérinaires, d’autres à 70% et d’autres uniquement les frais lourds (radiologie, actes chirurgicaux,…)).

D’autres points à prendre en compte avant la souscription :

  • la franchise : Elle peut être fixe ou être au prorata du coût général mais elle ne dépassera jamais une certaine somme plafond
  • Le plafond de remboursement : A partir d’une certaine somme, vous ne pourrez plus espérer être remboursé. Même pour la formule la plus simple, le plafond peut monter jusqu’à 1000€. Ceci reste une aide appréciable en cas d’opération mais la facture aller au delà.

Pour finir, le dernier point à prendre en compte pour le choix de l’assurance est l’âge de votre compagnon. Il existe un âge limite avant lequel il est impossible de souscrire et une autre limite d’âge après laquelle, il n’est plus possible de souscrire. Là aussi, tout dépend de l’organisme, certains ayant pour limite 5 ans d’autres allant jusque 10 ans.
Une fois assuré, si vous ne résiliez pas le contrat, votre animal le sera toute sa vie.

Encore une chose à savoir, les maladies ou accidents ayant eu lieu avant la souscription en seront pas pris en charges. Il existe également un délai de carence (voir avec l’assureur).

Rien ne vous oblige à assurer votre chat mais cela peut s’avérer utile et vous éviter bien des tracas. N’hésitez pas à demander des devis, voir auprès de votre assureur habituel ce qu’il propose. Lisez bien les contrats. Ensuite, il ne restera plus qu’à vous de voir si oui ou non vous signez.

Votre chat est peut-être déjà assuré. Si oui, chez qui ? Êtes-vous content des services offerts ?

Laissez un commentaire

*