Logo Brivanimal

Russe – Nebelung

Bouton pour la version imprimable
Russe

Russe
Photo* d’origine : Heikki Siltala


Nebelung

Nebelung
Photo* d’origine : Nebelung
(*ne représente pas forcément l’idéal de la race)

Introduction :

L’origine du Russe est très discutée. D’après la théorie la plus vraisemblable, il viendrait des îles Archangel, dans la mer de Barents où, avant d’être apprécié comme chat de compagnie, il était chassé pour sa fourrure chaude et imperméable. Le Nebelung est la version à poils mi-longs du Russe.
Timides, ce sont des chats qui apprécient d’être manipulés avec délicatesse lors des jugements.

Tête :

Les contours de la tête sont formés par sept faces planes qui sont :
du dessus du crâne jusqu’au front; du front jusqu’au bout du nez, qui de profil forme une ligne droite; du bout du nez jusqu’à la pointe du menton; deux faces symétriques de chaque côté du museau; deux faces symétriques formées par les pommettes larges et hautes. Triangulaire quand elle est vue de face, la tête est particulièrement large au niveau des yeux.

Museau :

Avec ses contours arrondis, par contre, le museau, plutôt court et sans pinch, prolonge le triangle de la tête. Les coins légèrement relevés de sa bouche lui donnent une expression douce, comme souriante.

Yeux :

En forme de noix, les yeux sont assez grands et bien espacés l’un de l’autre. La couleur est du vert le plus intense possible chez les adultes.

Oreilles :

Aussi hautes que larges à la base, elles sont espacées de la largeur d’une oreille. Recouvertes de poils courts et fins à l’extérieur, elles sont fournies de poils plus longs sur la moitié de la surface intérieure.

Encolure :

Longue et fine, l’encolure apparaît plus lourde qu’elle ne l’est en réalité en raison de la densité de la fourrure.

Corps :

De format foreign, le corps est long et élégant. Bien musclé et sans aucune lourdeur, il peut paraître plus robuste qu’il ne l’est en réalité, en raison de la densité de la fourrure, surtout chez le Nebelung. L’ossature est fine et la musculature puissante.

Pattes :

Longues et fines, les pattes sont en proportion avec le corps.

Pieds :

Petits et relativement ronds.

Queue :

Plutôt épaisse à la base, la queue est de longueur moyenne, allant jusqu’à la base des omoplates.

  • Russe : La queue va en s’affinant jusqu’à une extrémité effilée.
  • Nebelung : La queue est bien fournie.

Robe :

  • Russe : Courte, fine et douce, la robe est double et dense en raison de l’importance de son sous-poil.
  • Nebelung : de longueur moyenne, la fourrure est composée d’un sous-poil assez fin recouvert d’un poil de garde plus épais. Les mâles ont souvent une belle collerette qui est plus discrète chez les femelles. Des pantalons sont souhaitables ainsi que de légers « lynx tips » (plumets) à l’arrière des oreilles.

Couleur :

  • Bleu : robe d’un bleu uniforme et lumineux, avec une préférence pour les tonalités claires. L’extrémité des poils de garde présente une coloration argentée qui donne à la fourrure un aspect brillant, comme saupoudré d’argent. La truffe est gris charbon et les coussinets lilas foncé.
  • Blanc : robe blanche avec des reflets argentés. La truffe et les coussinets sont roses.
  • Noir : robe brillante noir de jais jusqu’à la racine. La truffe et les coussinets sont noirs ou brun foncé.

Source : L.O.O.F.

Liens :

Association Internationale du Chat Russe
Club Français du Bleu Russe

Laissez un commentaire

*