Logo Brivanimal

Ceylan

Bouton pour la version imprimable

Introduction :

C’est en 1984 que le docteur Paolo Pellegatta découvrit des chats tiquetés à moitié sauvages sur l’île de Sri Lanka, autrefois appelée Ceylan. Il en tomba amoureux et grâce à l’aide du docteur Mehemaduma, le directeur du zoo de Colombo, il réussit à importer quelques sujets en Italie. En 1988, il parvint à réunir cinq générations successives de chats de Ceylan, qu’il présenta au meeting annuel de la FIFe, en même temps que des documents montrant des Ceylan dans leur milieu naturel. La race a été reconnue en 1993.

Tête :

En forme de triangle adouci, la tête est de taille moyenne. Vu de face, le crâne est légèrement arrondi et les pommettes sont saillantes. Vu de profil, le front est plat et poursuivi par une ligne concave au niveau de la naissance du nez qui ne marque cependant pas un stop. Le nez est court.

Museau :

Légèrement arrondi, le museau termine doucement le triangle de la tête. Le menton n’est pas trop fort.

Yeux :

La ligne supérieure des yeux est droite et légèrement de biais vers le nez. La ligne inférieure est arrondie. Assez grands, les yeux peuvent être de verts à jaunes.

Oreilles :

De taille moyenne à grande, les oreilles sont larges à la base et ont l’extrémité arrondie. Placées haut sur la tête, elles sont rapprochées l’une de l’autre. Des « lynx tips » (plumets) et une marque de pouce plus claire à l’arrière des oreilles sont appréciés.

Encolure :

Assez longue et gracieuse, l’encolure dégage bien la tête des épaules.

Corps :

De format semi-cobby et de taille moyenne, le corps est compact. Le ventre est arrondi. La musculature est puissante et l’ossature plutôt fine.

Pattes :

De longueur moyenne, les pattes ont une ossature plutôt fine. Les postérieurs sont plus hauts que les antérieurs.

Pieds :

Ronds.

Robe & Texture :

Courte, fine et soyeuse, la fourrure n’a presque pas de sous-poil. Le ticking (alternance de bandes claires et de bandes foncées sur chaque poil) est plus prononcé sur la poitrine, le dos et les flancs.

Source : L.O.O.F.

Laissez un commentaire

*